Retour au PDG

Féfé Onanga est formel : « Je repars pour prendre ma retraite au PDG » !

Féfé Onanga est formel : « Je repars pour prendre ma retraite au PDG » !
Féfé Onanga est formel : « Je repars pour prendre ma retraite au PDG » ! © 2022 D.R./Info241

Féfé Onanga, l’ancien coordonnateur provincial du Mouvement populaire des radicaux (MPR), a organisé ce mardi 8 février à Port-Gentil un déjeuner de presse. Prenaient part, Ferdinand Ndong Ella, le directeur de cabinet du secrétaire provincial du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) Albert Richard Royembo. Mais également les coordonnateurs politiques des arrondissements que comptent la ville de sable.

Info241 sur Whatsapp

Il faut toutefois préciser que, l’acte de ce jour a été caractérisé par deux importants aspects politiques. Le premier met en exergue, la validation de la participation politique de Féfé Onanga et de ses membres, par une transhumance de l’opposition vers le parti au pouvoir. Le second, accentue surtout leur adhésion formelle au PDG. Elle a été marquée bien évidemment par la signature des fiches de membres.

Une vue des nouveaux militants du PDG

« Je repars pour prendre ma retraite au PDG. C’est la maison de mon père. J’avais fermé la porte en emportant les clés à l’opposition. Là, j’ouvre ma porte. Je suis rentré à la maison avec ceux qui sont venus avec mois », a-t-il déclaré devant la presse locale et internationale en rajoutant que « Nous sommes allés dans cette élection avec le cœur mais d’autres sont partis avec des calculs. Ironie du sort, le temps finit toujours par nous révéler que la politique est la sorcellerie des intellectuels ».

Cependant entre 2014 et 2021, soit environ sept années, il a mené des activités politiques de façon pacifique dans le cadre de l’alternance politique au plus niveau, en œuvrant à cette époque pour le candidat de la coalition de l’opposition à la dernière élection présidentielle. Après bien évidemment les résultats proclamés de cette élection présidentielle de 2016, l’ancien membre du MPR et ses associés sont farouchement restés, de cette date, à 2021, dans l’opposition dictée par cette coalition afin de marquer leur attachement aux idéologies de Jean Ping.

L’ancien opposant exhibant sa fiche d’adhésion au PDG

« J’avais dit au cours d’une interview que la candidature que nous avions soutenu n’était pas une candidature nationaliste. C’était une candidature revancharde. Car il voulait prouver qu’il est capable d’être président. Mais la réalité nous a rattrapé finalement », rajoute t-il sournoisement. En outre, les anciens camarades politiques de « Ya Jean », ont également noté que l’opposition n’était présente au Gabon que le temps d’une élection. Et que le combat pour l’alternance a enrichi gracieusement ces hommes politiques de tout bord au détriment du développement du pays et du bien-être des populations.

« Nous nous avions pris la décision de quitter le bateau parce que l’opposition c’est de la mythomanie. Pourquoi nous devons continuer à soutenir ces personnes qui n’arrivent même pas à vous soutenir lorsque vous êtes malade ou en difficulté ? », s’est-il interrogé. Il faut dire que cette rupture fait suite au manque de soutien de la part de l’ancien candidat de l’opposition Jean Ping à la dernière présidentielle à l’endroit de Féfé Onanga, qui a dû être selon lui, en cavale près de deux semaines suite à une marche pacifique après l’annonce des résultats.

« Nous sommes là pour que le distingué camarade gagne l’élection présidentielle de 2023 sans aucune contestation. Nous ferons tout à notre pouvoir pour que cela se passe sans souci dans l’Ogooué-Maritime. La même manière que j’ai combattu le PDG, c’est de cette manière que je vais combattre l’opposition, mais avec plus de détermination », a conclu Féfé Onanga. Sa mission est donc de ratisser large lui et ses différents membres, afin d’agrandir encore plus les rangs du PDG sur l’échiquier politique national.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article