CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Mobilisation 2.0

Emprisonnement de Serge Maurice Mabiala, ses soutiens s’organisent sur la toile

Emprisonnement de Serge Maurice Mabiala, ses soutiens s’organisent sur la toile
Emprisonnement de Serge Maurice Mabiala, ses soutiens s’organisent sur la toile © 2015 D.R./Info241

Incarcéré depuis le 17 septembre à la prison centrale de Libreville suite à des détournements présumés de fonds publics d’un montant de 1,987 milliards de FCFA dans le cadre d’un redressement judiciaire à l’époque où ce dernier était responsable à la direction générale des grandes entreprises du trésor public Gabonais. Ses soutiens s’organisent sur la toile pour exiger sa libération.

Moov Africa

Lire aussi >>> Un ancien ministre Gabonais arrêté ce matin à Libreville

Depuis le début de cette affaire, les proches de Mabiala n’ont cessé de dénoncer une justice aux ordres car pour ces derniers, Serge Mabiala serait plutôt emprisonné pour des raisons politiques à cause de son appartenance au rassemblement Héritage et Modernité, un courant qui au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968), dénonce la mauvaise gestion des deniers publics et un recul de la démocratie.

Ainsi aux premières heures de son arrestation, de nombreux soutiens sont apparus sur la toile pour appeler immédiatement à sa libération à travers la mise en ligne d’une pétition sur le site de pétitions citoyennes d’Avaaz, une plateforme qui permet aux citoyens de peser sur les décisions politiques partout dans le monde.

La pétition qui s’intitule « Signez la pétition pour exiger la libération de Serge Maurice Mabiala » veut faire pression sur les autorités gabonaises. Démarrée le 29 septembre, la pétition qui vise un objectif de 5000 signatures ne comptabilise pour le moment qu’une centaine de signataires.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article