Fronde interne

De retour au PDG, Ndemezo’Obiang déjà boycotté par les cadres du parti d’Ali Bongo

De retour au PDG, Ndemezo’Obiang déjà boycotté par les cadres du parti d’Ali Bongo
Le militant Réné Ndemezo’Obiang sur le pupitre de son meeting, samedi à Bitam © 2021 D.R./Info241

Le retour du militant Réné Ndemezo’Obiang dans les rangs du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) continue de faire jazzer dans les rangs même du parti dit des masses. Le mega meeting de clarification de ce samedi à Bitam (Woleu-Ntem) organisé par le néophyte membre du PDG, a enregistré l’absence remarquée de plusieurs cadres locaux dont le maire PDG de la ville, par ailleurs son oncle, mais aussi des militants formellement interdits de se rendre audit meeting.

Moov Africa

Lire aussi >>> Foulant les restrictions sanitaires, Ndemezo et les siens s’offrent un méga meeting à Bitam !

Après avoir trahi ses pairs de l’opposition en rejoignant le 3 avril les rangs du PDG, Réné Ndemezo’Obiang doit faire face à la vive opposition de certains membres éminents de ce parti qui semblent ne pas voir ce retour d’un bon œil. Pourtant de retour dans sa famille politique d’antan avec l’ensemble des membres de son éphémère parti Démocratie Nouvelle (DN, opposition modérée), Réné Ndemezo’Obiang ne fait toujours pas pâlir d’envie les cadres de sa nouvelle écurie politique.

Des retrouvailles boycottées

Le meeting de clarification de Bitam a laissé clairement transparaitre ses dissensions. Si le come back du fils prodigue a mobilisé le maire de la commune voisine d’Oyem, Christian Abbessolo Menguey, il n’a pas ravi le maire de céans qui a boudé son plaisir d’aller écouter ce nouveau militant turbulent. Le maire de Bitam, Jules Mbelé Asseko, a en effet brillé par son absence. Malgré les liens de famille qui le lient à l’orateur, le maire PDG de la ville a préféré occuper autrement son temps libre ce samedi après-midi.

Ndemezo’Obiang et ses pairs ont tenté de minimiser ce boycott

Même son de cloche pour le secrétaire départemental du PDG, Germain Mba Eyema, qui a préféré s’aligner parmi les frondeurs de ce meeting. Ce cadre local PDG est même allé jusqu’à diffuser un communiqué relayé notamment sur les antennes de la radio locale pour interdire aux militants PDG de se rendre à cette messe politique de l’ancien Premier secrétaire de DN. Pointant l’absence de mot d’ordre du secrétaire général du PDG, Eric Dodo Bougendza, qui n’aurait pas non plus avalisé ces retrouvailles de ce leader politique local avec sa base.

Encore des frustrations...

Une posture qui a contraint le membre boycotté à rappeler à ses désormais camarades frondeurs que son retour ne signifierait pas leur mort interne dans le parti hérité par Ali Bongo. « Ils peuvent faire ce qu’ils pensent et manifester leur frustration, nous nous sommes déjà en pleine fusion avec le PDG », a interjeté René Ndemezo’Obiang à ses détracteurs internes. Une chose est sûre la pilule de ce retour semble encore difficile à avaler pour nombre de cadres et militants du PDG.

La photo de famille des militants absorbés de DN après ce meeting

Il faut dire que le meeting a finalement été relégué à une sortie de DN, parti pourtant ayant été absorbé par le PDG. Les cadres du parti défunt y étaient en effet vêtus de chemises aux couleurs de DN. Une façon de bomber le torse face à leurs détracteurs qui ont boudé ces retrouvailles avec le néo-PDGiste en chef qui totalisait pas moins de 30 ans d’activisme au PDG avant son bref séjour dans l’opposition.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article