Web-Stat analytics
Mesures barrières

Coronavirus : le ministère de l’Intérieur dénonce un « relâchement » des Gabonais

Coronavirus : le ministère de l’Intérieur dénonce un « relâchement » des Gabonais
Coronavirus : le ministère de l’Intérieur dénonce un « relâchement » des Gabonais © 2020 D.R./Info241

C’est par le biais d’un communiqué de presse que le ministre de l’Intérieur, Lambert Noel Matha, est de nouveau monté au créneau ce lundi pour dénoncer le « relâchement observé » des populations face à la pandémie de coronavirus. Selon le membre du gouvernement, les Gabonais n’appliqueraient pas strictement les « mesures barrières » prescrites pour freiner la propagation de l’épidémie répandue dans 7 des 9 provinces du pays.

Pour Lambert Noel Matha, il y a urgence à rappeler aux populations que « la lutte contre la propagation de la Covid-19 n’est pas terminée ». Dans un communiqué parvenu ce lundi à la rédaction d’Info241, le ministère rappelle que « au regard de la progression inquiétante du nombre de contamination dans notre pays, la sortie de l’état de catastrophe sanitaire dans laquelle nous sommes, requière une discipline personnelle et collective dans l’observation et l’application stricte des mesures barrières ».

Le ministère de l’Intérieur dit avoir observé dans le pays un relâchement des populations « depuis l’assouplissement de certaines mesures gouvernementales, libertés observables dans les espaces publics, les transports, et dans les commerces ». Le communiqué officiel soutient notamment que « les rassemblements et les libertés observés çà et là, à l’instar des marchés de la friperie qui ont ouvert sans autorisation aucune, ne sauraient se justifier ».

D’où le rappel des mesures restrictives prises par la gouvernement que sont :

  • les rassemblements de plus de 10 personnes sont strictement interdits ;
  • le port du masque reste obligatoire dans les lieux publics, les marchés, les commerces et les transports ;
  • la distanciation physique reste de mise en tous lieux et en toutes circonstances ;
  • les frontières, les débits de boisson, les restaurants, les commerces non alimentaires y compris les friperies, les motels, les plages et les lieux de culte demeurent fermés ;
  • les sorties et déplacements non essentiels restent interdits ;
  • la circulation inter urbaine reste interdite sur l’ensemble du territoire national sauf autorisation spéciale ;
  • le couvre-feu de 18h à 6h du matin reste en vigueur sur l’ensemble du territoire national.

Rappelons que selon le dernier décompte effectué le 30 mai, 17 villes situées dans 7 provinces sont frappées par l’épidémie même si le Grand Libreville concentre à lui-seul plus de 80% des cas confirmés de coronavirus. Au total, le pays compte 2 655 personnes infectées, 17 patients morts et seulement 722 autres guéris. D’où l’appel au strict respect des gestes barrières des autorités.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article