Web-Stat analytics
Pandémie Covid-19

Coronavirus au Gabon : les autorités ont pris quatre jours pour détecter un premier cas !

Coronavirus au Gabon : les autorités ont pris quatre jours pour détecter un premier cas !
Le porte-parole du gouvernement et le Dr Magaran Monzon Bagayoko (représentant de l’OMS au Gabon), hier soir © 2020 D.R./Info241

Quatre jours, c’est le temps qu’ont pris les autorités sanitaires pour certifier un premier cas de coronavirus dans le pays. Le premier patient gabonais atteint de Covid-19 a été annoncé hier soir par le gouvernement. Il s’agit d’un compatriote de 27 ans ayant séjourné dernièrement en France. Rentré dimanche au Gabon par voie aérienne, ce n’est que le lendemain qu’il aurait commencé à manifester des symptômes de la maladie. Les autorités ont ensuite requis trois jours pour confirmer le diagnostic en raison certainement de l’acheminement d’échantillons prélevés sur ce patient au CIRMF de Franceville (Haut-Ogooué). Une mécanique bien rodée ?

Lire aussi >>> Le Gabon annonce son premier cas de patient atteint de coronavirus !

Le Gabon comme plusieurs pays d’Afrique est désormais officiellement touché par la pandémie de coronavirus Covid-19. Ce jeudi soir, c’est le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement qui l’annoncé solennellement aux Gabonais à la télévision publique peu après 23h00. « Il s’agit d’un compatriote âgé de 27 ans vivant au Gabon et ayant séjourné à Bordeaux en France », a annoncé hier Edgard Anicet Mboumbou Miyakou.

L’intégralité du communiqué gouvernemental

Le gouvernement gabonais qui disait pourtant avoir pris des mesures pour éviter l’importation du virus sur son territoire en mettant en place un « Comité de pilotage de veille sanitaire et de riposte contre le Coronavirus » et le renforcement de la surveillance épidémiologique au niveau des principales portes d’entrée du pays, vient d’essuyer un premier échec. Rentré le 8 mars au Gabon par voie aérienne, ce compatriote a pourtant « été thermo flashé et ne présentait aucun symptôme », a confessé le ministre dans sa déclaration.

Ce n’est que le lendemain qu’il aurait commencé à se plaindre de symptômes liés à cette pandémie. « Se plaignant de toux, de maux de gorge et de gêne respiratoire, indique le porte parole gouvernemental, il a été admis à l’hôpital des instructions des Armées Omar Bongo Ondimba qui est l’un des centres de référence pour la prise en charge des cas de Covid-19 ». Là encore, les autorités sanitaires ont pris trois jours pour affiner le diagnostic du fait de l’envoi au CIRMF à Franceville, des échantillons prélevés sur le patient.

Des failles qui montrent bien que le dispositif sanitaire et le fameux « plateau technique » mis en place par les autorités, devraient vite être cruellement améliorés si le pays veut réellement faire face à cette maladie déclarée par l’OMS urgence de santé publique de portée internationale. Surtout que selon le gouvernement, l’identification des personnes avec qui le patient a été contact depuis son retour à Libreville « est en cours ». Quid des personnes avec qui il a été en contact durant son vol et son arrivée au Gabon.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article