Pré-campagne présidentielle

Ali Bongo en tournée républicaine à quelque quarante jours de la présidentielle

Ali Bongo en tournée républicaine à quelque quarante jours de la présidentielle
Ali Bongo en tournée républicaine à quelque quarante jours de la présidentielle © 2016 D.R./Info241

Après avoir dit devant les élus tout le bien qu’il pensait de son propre bilan septennal à tète du Gabon, Ali Bongo à l’instar de ses opposants, va engager dès la semaine prochaine une tournée dite « républicaine » qui le conduira en provinces. Une pré-campagne qui sonne mal pour le nouveau chantre de l’égalité des chances, car cette tournée sera, elle, financée par le contribuable dont le président sortant cherche inlassablement les faveurs pour un second mandat.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Ali Bongo dit avoir fait mieux que ses prédécesseurs à la tête du Gabon

Le président gabonais Ali Bongo sera en tournée républicaine dès la semaine prochaine. L’information a été révélée hier par le porte-parole du gouvernement gabonais, Alain-Claude Bilie Bi Nzé, au cours de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. Selon le ministre de la communication, cette tournée devrait vraisemblablement débuter par les provinces de la Nyanga, de la Ngounié et du Moyen-Ogooué.

Le moins que l’on puisse dire est que cette future tournée « républicaine » n’est pas anodine à la présidentielle prévue le 27 août. Ali Bongo multiplie depuis plusieurs mois les sorties médiatiques, toutes inédites et parfois singulières, sur le terrain politique occupé notamment par ses opposants, très virulent à son égard. Un autre sérieux candidat à la présidentielle, Jean Ping, a bouclé le week-end dernier à Port-Gentil une tournée de deux ans dans le Gabon profond.

Après les parlementaires gabonais qu’Ali Bongo avait réunis en congrès pour dresser son auto-bilan qualifié comme reluisant à la tête du pays, il semble que cette tournée en sera le prolongement, une sorte de campagne avant l’heure pour le candidat-président du Gabon. Sauf que cette nouvelle sortie médiatique masque mal les ambitions de l’actuel locataire du palais du Bord de mer à conserver son bail. D’autant qu’elle mobilisera fonctionnaires et autres administratifs publics pour accueillir le candidat du parti au pouvoir, candidat à sa propre succession.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article