CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Faits divers

Alcoolisé, un père incestueux fait des avances et tente de violer sa propre fille à Kango

Alcoolisé, un père incestueux fait des avances et tente de violer sa propre fille à Kango
Le père aux tendances sexuelles immorales conduit en prison © 2019 D.R./Info241

L’affaire alimente depuis quelques jours les discussions dans la ville de Kango, une petite bourgade située dans la périphérie de Libreville. La semaine dernière, Jean Marie Obiang un quadragénaire gabonais aurait tenté d’abuser sexuellement de sa propre fille, âgée de seulement 18 ans. Interpellé par la brigade de gendarmerie de Kango-Centre, l’homme a été placé vendredi dernier sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville, après avoir reconnu les faits devant un juge d’instruction. Il a prétexté avoir agi sous l’emprise de l’alcool.

Moov Africa

Les cas de viols doublés d’inceste sont désormais devenus légion au Gabon en témoigne, cette nouvelle histoire rocambolesque qui s’est déroulée récemment dans la ville de Kango. Après s’être séparée de sa compagne, Jean Marie Obiang a pris la décision d’assurer la garde, mais surtout la scolarité de leur progéniture, une jeune fille âgée de 18 ans. Les faits se sont produits dans la chambre à coucher où vivaient le père et sa fille.

Vivant dans une seule pièce et donc un seul lit, la cohabitation entre le père et sa fille tournera à la romance. Un soir au terme d’une soirée bien arrosée, le père incestueux rentrée à une heure indue, déclara sa flamme à sa fille en avoua notamment qu’il rêvait d’être son premier homme.

Des avances indécentes qui ont eu le chic d’apeurer la jeune fille qui trouvera refuge dans le voisinage avant d’alerter sa mère. Saisis, les gendarmes procéderont rapidement à l’arrestation du présumé coupable avant de le déférer à la prison centrale de Libreville où il médite actuellement sur son sort en attendant son procès.

Cette histoire pose une nouvelle fois la problématique de la dépravation des mœurs dans la société gabonaise. Une société qui semble devenue totalement amorale, dans laquelle les valeurs culturelles qui auraient pourtant pu être véritables sources d’inspiration sont plutôt rejetées.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article