CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Un secrétaire d’État français attendu ce mercredi à Libreville

Un secrétaire d’État français attendu ce mercredi à Libreville
Un secrétaire d’État français attendu ce mercredi à Libreville © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État français (équivalent de ministre délégué) auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, est attendu dans la capitale gabonaise ce mercredi. Le membre du gouvernement français devrait au cours de ce « déplacement au Gabon », entre autres assister jeudi, à la cérémonie de pause de première pierre de la future ambassade française à Libreville.

Une vue de l’agenda de Jean-Baptiste Lemoyne

Selon nos informations, Jean-Baptiste Lemoyne quittera la France pour le Gabon mercredi après-midi où il sera accueilli par l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié, et le ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze. Sur l’agenda officiel de ce secrétaire d’Etat français, aucun détail n’est avancé sur les raisons de « déplacement au Gabon » qui devrait accéder 24h.

Cette visite officielle, est tout de même la première d’un membre du gouvernement d’Emmanuel Macron en terres gabonaises. L’ambassade française de Libreville construite après l’indépendance du Gabon et située non loin de la Présidence gabonaise, sera désormais érigée sur le boulevard Georges Pompidou, indique plusieurs médias proches du palais présidentiel gabonais.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève