Pépites

Panthères du Gabon : Boupendza et Allevinah, deux cracks qui font vite oublier Aubameyang !

Panthères du Gabon : Boupendza et Allevinah, deux cracks qui font vite oublier Aubameyang !
Panthères du Gabon : Boupendza et Allevinah, deux cracks qui font vite oublier Aubameyang ! © 2022 D.R./Info241

Aaron Boupendza et Jim Allevinah sont là, les deux attaquants actuels de la sélection gabonaise de football qui règnent avec joie et bonheur en pointe. Ce, depuis l’absence puis l’éviction de Pierre-Emerick Aubameyang de la 33e Coupe d’Afrique des nations de football qui a lieu actuellement au Cameroun. Un duo qui jusqu’à présent, réjouit les cœurs des supporters gabonais grâce à leurs performances XXL qui font du bien à toute une nation.

Info241 sur Whatsapp

Malgré le fait que la Covid-19 ait sévèrement frappé certaines sélections dans cette CAN Cameroun 2021, elle aura été le révélateur de pépites. C’est le cas par exemple de l’équipe des Panthères du Gabon qui depuis le 10 janvier, lors de son premier match, affiche complet. Si Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lémina ont été testés positifs à la Covid-19, le reste des joueurs démontrent avec amour, cœur et passion qu’ils ont bel et bien des ressources canonnières en pointe.

Une pépite nommée Boupendza

Il s’agit d’Aaron Boupendza (25 ans) qui a affolé les supporters en inscrivant d’une frappe magnifique dans un angle presque fermé, un but magistral de classe mondiale, lors du match face aux Comores (1-0). Dans ce genre d’action et pour un attaquant d’une telle rampe, il fallait être lucide et concentré pour essayer de bien réaliser ce genre de geste. Parti à Al-Arabi (Qatar) après une saison canon à Hatayspor en Turquie où il a inscrit 22 buts en 36 matchs de Süper Lig, l’ancien Bordelais montre aux yeux du monde qu’il n’a éventuellement rien perdu de ses atouts athlétiques et de ses qualités de finisseur.

Les deux joueurs ici à l’entrainement à Yaoundé

Placé en pointe dans un 4-3-3 lors de la rencontre inaugurale, le natif de Moanda (Hau-Ogooué) a ensuite montré face au Ghana, son aptitude à évoluer dans un schéma à deux pointes, en l’occurrence un 3-5-2 concocté par le sélectionneur, Patrice Neveu. Un choix payant qui a porté ses fruits puisque le Gabon a arraché le point du match nul. Aubameyang absent, Boupendza enflamme. Et on ne le dira jamais assez, un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Cette célèbre maxime de Lamartine ne s’applique heureusement pas au Gabon en ce début de CAN. La preuve, la paire Boupendza-Allevinah semble être la formule magique trouvée par Patrice Neveu.

Allevinah sort le feu !

« Pour moi, je trouve que sans Aubameyang et l’autre, l’équipe se porte bien actuellement. Y’a pas des problèmes entre eux. Tous attaquent et tous défendent. C’est louable et à féliciter. Car on croyait qu’ils n’allaient pas s’en sortir dans ce groupe avec le Maroc et le Ghana. Belle qualification à eux. Chapeau ! », s’est réjouie Claudine Éwomba, fan des Panthères.

La paire de joueurs ici lors de la rencontre face au Maroc de mardi

Aaron Boupendza a semble-t-il trouvé un sérieux partenaire en pointe après la sortie de Denis Bouanga. Il s’agit entre autre de Jim Allevinah (26 ans). Habitué à évoluer sur une aile. Le feu follet clermontois se distingue dans un registre de deuxième attaquant en mode électron libre. Aussi vif et insinuant que Boupendza, il est puissant et solide. Le joueur a fait parler son sens du but à deux reprises déjà. Il a égalisé récemment contre le Ghana (1-1) lors du match nul, d’une parfaite frappe croisée. Et face aux Marocains, il a ouvert le score en récupérant une balle perdue par la défense des Lions de l’Atlas.

Un meilleur jeu pour le Gabon

Dans cette rencontre cinq étoiles, il a offert une passe décisive à son coéquipier en pointe Aaron Boupendza qui a inscrit son second but dans cette CAN en provoquant un but contre leur camp à la partie adverse, bien que ce match s’est soldé par deux buts partout. Jim Allevinah s’est vu logiquement remettre le trophée destiné à l’homme du match. « Ils forment les deux une bonne paire. Ils se retrouvent au millimètre près dans un espace réduit et ça fait des étincelles. On pourrait dire qu’ils ont joué ensemble, or rien ! Que la suite leur soit prolifique, pleine de victoires dans leur rang », souhaite un autre supporter Yvan Davis Kalidou Koumba.

Il faut dire que dans ces deux prestations des Panthères du Gabon, ils ont montré beaucoup de solidarité et de valeur. Ce qui a surtout permis à cette équipe de réussir à atteindre son objectif, celui de se qualifier pour les huitièmes de finales. Cependant, on réalise très bien que dans cette sélection gabonaise, c’est avec des joueurs qui n’étaient pas forcément destinés à être titulaires que le Gabon est en train de réussir la meilleure CAN de son histoire récente. Au pays des Panthères, il y a bien une vie sans Pierre-Emerick Aubameyang. Le dimanche 23 janvier prochain à 17 heures, le Gabon défiera le Burkina Faso, une autre paire de manche dans ce tour à élimination directe. Le rendez-vous est donc pris.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article