CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Nigeria : Une centaine d’élèves kidnappés par des hommes armés à Tegina

Nigeria : Une centaine d’élèves kidnappés par des hommes armés à Tegina
Nigeria : Une centaine d’élèves kidnappés par des hommes armés à Tegina © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Les jeunes qui étudiaient à l’école islamique Salihu Tanko de Tegina (centre nord) ont été enlevés dimanche avec des passagers d’un bus, après une attaque par des hommes armés de leur établissement, a fait savoir le gouvernement de l’État nigérian du Niger. L’école enregistrait environ 200 enfants au moment de l’attaque mais plusieurs ont réussi à s’enfuir.

Un enseignant a affirmé que 150 élèves manquaient à l’appel. Un porte-parole de la police, Wasiu Abiodun, a indiqué que les assaillants sont arrivés en moto et qu’ils ont commencé à tirer tuant un habitant et blessant un autre, avant d’enlever les enfants. « Au début ils ont pris plus de cent élèves, mais après ils ont laissé ceux qu’ils considéraient trop petits, ceux entre 4 et 12 ans », a-t-il indiqué, ajoutant qu’il n’avait pas de bilan précis du nombre d’enfants kidnappés.

Ce nouveau kidnapping survient au lendemain de la libération de 14 étudiants dans l’État de Kaduna, après 40 jours de détention. Cinq étudiants avaient été exécutés par leurs ravisseurs dans les jours qui ont suivi leur enlèvement pour faire pression sur les familles et contraindre le gouvernement à payer une rançon.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève