CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise secteur pétrolier

Les employés de Shell Gabon inquiets pour leur avenir malgré les garanties du ministre du Pétrole

Les employés de Shell Gabon inquiets pour leur avenir malgré les garanties du ministre du Pétrole
Les employés de Shell Gabon inquiets pour leur avenir malgré les garanties du ministre du Pétrole © 2017 D.R./Info241

La crise qui secoue le secteur pétrolier au Gabon, rente principale du budget de l’Etat ne semble pas trouver des solutions. Même si le nouveau ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue a garanti vendredi dernier à Gamba la continuité des actions menées jusqu’à ce jour par Shell Gabon, car depuis l’annonce de Shell de son intention de céder ses actifs onshore au Gabon, des inquiétudes persistent dans le rang des travailleurs de l’entreprise.

Moov Africa

Notamment, pour ce qui est de la pérennité de leurs emplois avec Carlyle, le nouveau repreneur. Même sentiment au niveau des collectivités locales qui craignent pour les projets sociaux engagés par Shell à travers le pays. Pour apaiser les esprits, Pascal Houangni Ambouroue, le nouveau ministre du pétrole a visité, en fin de semaine dernière, les terminaux de la filiale gabonaise du géant pétrolier à Gamba et Rabi et a tenu des séances de travail avec les responsables politico-administratifs et la direction générale de Shell Gabon, rapporte L’Union.

« Le gouvernement veillera à ce que le nouveau repreneur poursuive, dans la même lancée, les actions menées jusqu’à ce jour par Shell Gabon », a-t-il promis. Il convient de rappeler que selon les termes de la conciliation conclue entre les employés de Shell et la direction, il n’y aura pas de licenciements avec le nouveau repreneur.

Réunis au sein de l’Onep, les employés de Shell Gabon avaient déclenché le 12 janvier une grève illimitée pour réclamer plus de garanties de la direction dans le cadre de son départ programmé. Après près de deux semaines de tensions, les deux parties avaient trouvé un terrain d’entente qui a favorisé le retour de la production.

Shell aurait perdu environ 5 millions $ dans le cadre de cette grève. Une situation inconfortable, vu la précarité des finances du groupe pétrolier depuis la chute des prix de l’or noir à la mi-2014.

Avec Ecofin

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article