Ciel gabonais

Les Gabonais privés de compagnie aérienne nationale depuis 12 ans !

Les Gabonais privés de compagnie aérienne nationale depuis 12 ans !
Les Gabonais privés de compagnie aérienne nationale depuis 12 ans ! © 2017 D.R./Info241

Après les débâcles financières ayant conduit à la liquidation de l’unique compagnie aérienne gabonaise, Air Gabon, le Gabon n’a plus de compagnie nationale officielle depuis 12 ans. Et ce ne sont pas les promesses d’Ali Bongo arrivé au pouvoir en 2009, visant à mettre sur en pied une nouvelle structure nationale qui auraient pu changer la donne. Ce qui faisait autrefois la fierté du ciel gabonais n’existe plus depuis 2005 !

Moov Africa

Contrairement à la plupart de ses voisins sous-régionaux (Cameroun, Congo, Guinée équatoriale...), le Gabon n’a pas de compagnie aérienne nationale depuis 2005. Une situation qui n’a pas l’air de préoccuper les autorités gabonaises malgré la promesse faite par Ali Bongo le 6 juillet 2011, de faire renaître notre perroquet vert national avant l’ouverture de la CAN de football 2012 ! Une CAN plus tard, toujours rien sous le soleil !

Des paroles en l’air

Depuis, plus aucun officiel gabonais n’ose en parler. Pas même Ali Bongo qui avait pourtant indiqué à l’époque, que le dossier de ce retour en grâce était « bien avancé ». Ali Bongo promettait en juillet 2011, le premier vol de cette nouvelle entité nationale pour au plus tard janvier 2012 ! Depuis c’est silence radio ! Une promesse en définitive qui a rejoint dans une totale discrétion tant d’autres non-tenues avant elle.

Il faut dire qu’après la liquidation d’Air Gabon en 2005, un autre des frères d’Ali Bongo, Christian Bongo, avait tenté de mettre sur pied une grande compagnie nationale bien que de capitaux privés en 2007. L’aventure aura été de courte durée puisque en 2011, soit à peine 4 ans plus tard, Gabon Airlines avait dû à son tour déposer le bilan. Là encore en raison d’une mauvaise gestion financière.

Un ciel obscurci

A contrario, depuis la disparition de ces compagnies le ciel gabonais n’en finit plus de voir ici et là se créer de nouvelles compagnies privées. Bien que leur rayon d’action soit très réduit et sélectif, il n’est exclut d’entendre parler de plusieurs d’entre elles dont certaines seraient sous la main de hauts responsables gabonais, qui avancent masqués.

A qui profite donc le crime ? Et pourquoi les coupables ne sont-ils pas sous les verrous ? Cette situation non reluisante pour les Gabonais, profiterait-elle à des intérêts obscurs tapis dans les arcanes du pouvoir ? Autant de questions qui pourraient rester longtemps sans réponse.

En guise de consolation, les Gabonais peuvent se réjouir de joindre le monde par long-courriers internationaux depuis Libreville grâce à des compagnies telles que Air France ou Royal Air Maroc. Cette dernière citée ayant fait capoter le projet de relance de la compagnie nationale gabonaise initié en 2006.

Affaire à suivre...


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article