CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Justice

Le procès sur la santé d’Ali Bongo de nouveau reporté au 2 septembre

Le procès sur la santé d’Ali Bongo de nouveau reporté au 2 septembre
Le procès sur la santé d’Ali Bongo de nouveau reporté au 2 septembre © 2019 D.R./Info241

Le procès en appel du mouvement citoyen « Appel à Agir » continue de connaitre des ralentissements administratifs. Après la suspension de la juge Paulette Ayo Mba Akolly, l’audience prévue ce lundi matin n’a pu elle aussi se tenir. La faute à l’absence de magistrats dans la salle d’audience !

Moov Africa

Le feuilleton du procès sur la santé d’Ali Bongo promet d’être épique. Après la suspension de la juge qui avait jugé recevable la requête des 10, le moins que l’on puisse dire est que le procès n’est pas prêt de démarrer au Palais de justice de Libreville. Un énième écueil procédural est de nouveau venu se greffer à ce procès très politique qui s’interroge sur les capacités d’Ali Bongo à demeurer au pouvoir après l’AVC qu’il a subit le 24 octobre dernier.

Il faudra à nouveau patienter pour que la justice gabonaise, dont l’indépendance a été sérieusement mise à mal par l’éviction de la procédure du premier président de la Cour d’appel par les autorités du ministère de la Justice lundi dernier, puisse se pencher sur cette affaire. Selon un communiqué du mouvement Appel à agir, « l’audience prévue ce jour n’a pu se tenir, faute de quorum. Autrement dit, parce qu’ il n y avait qu’ un seul magistrat dans la salle, la collégialité n’était pas garantie ».

Le mouvement proche de l’opposition qui continue de s’interroger sur qui dirige le Gabon depuis la maladie du président gabonais, continue de réclamer une expertise médicale d’Ali Bongo. Un procès à rebondissements qui promet d’éprouver la justice gabonaise et son indépendance présumée vis-à-vis du pouvoir judiciaire. Rendez-vous est donc pris pour le 2 septembre, si une autre entourloupe judiciaire n’est pas soulevée. Affaire à suivre....

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article