Riposte au coronavirus

Le Gabon prend des mesures radicales après la découverte d’un cas de Covid-19

Le Gabon prend des mesures radicales après la découverte d’un cas de Covid-19
Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, ce vendredi © 2020 D.R./Info241

Moins de 24 heures après avoir annoncé l’existence d’un patient zéro de coronavirus (Covid-19), le gouvernement gabonais prend de nouvelles restrictives pour endiguer la pandémie. Parmi ces 6 mesures radicales « renforcées » figurent en bonne place les fermetures de bars, boites de nuit, établissements scolaires ou encore la suspension des événements sportifs et culturels. Pour parer à toute éventuel, un hôtel de la capitale gabonaise a été réquisitionné pour y garder des futurs patients en confinement.

Moov Africa

Lire aussi >>> Coronavirus au Gabon : les autorités ont pris quatre jours pour détecter un premier cas !

Le Gabon secoué par la découverte d’un cas de patient atteint de coronavirus vient d’annoncer une série de mesures de prévention pour limiter la propagation du virus. Comme hier, c’est le porte-parole du gouvernement Edgard Anicet Mboumbou Miyakou qui a annoncé les nouvelles batteries de mesures qui vont changer considérablement la vie des Gabonais.

L’intégralité du communiqué du gouvernement de ce vendredi

Alors que le Gabonais contaminé qui a séjourné vit désormais confiné, le gouvernement a indiqué que ce patient zéro a été placé dans « un espace dédié et confiné pour prévenir toute contamination, son état de santé s’est depuis amélioré et sa situation est stable » à l’hôpital militaire de Libreville. Pour faire face à de nouveaux cas, le gouvernement a annoncé avoir requestionné un hôtel de la capitale, le Ré-Ndama, « pour augmenter ses capacités d’accueil en confinement ».

Les 6 nouvelles mesures « renforcées » prises par les autorités comprennent :

  • la suspension des visas touristiques en provenance des zones les plus infectées, à savoir l’Union européenne, la Chine, la Corée du Sud et les Etats-Unis ;
  • la fermeture des crèches, des établissements scolaires, des universités et des centres de formation professionnelle sur l’ensemble du territoire jusqu’au 30 mars inclus ;
  • la fermeture des bars et boîtes de nuit jusqu’à nouvel ordre ;
  • l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes sur tout le territoire national ;
  • la suspension des événements sportifs et culturels nationaux ;
  • la tenue à huis-clos de tous les événements sportifs internationaux.

De quoi modifier la vie des gabonais dès ce week-end car comme l’a indiqué le ministre Mboumbou Miyakou, « la riposte est réévaluée [chaque jour] et ces mesures susceptibles d’être renforcées suivant l’évolution de la situation ». D’ores et déjà les autorités ont recommandé « aux populations de n’utiliser les transports publics que pour les déplacements indispensables ».


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article