CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Projet de loi

Le Bénin pourrait encadrer les dépenses faramineuses allouées aux cérémonies funéraires

Le Bénin pourrait encadrer les dépenses faramineuses allouées aux cérémonies funéraires
Le Bénin pourrait encadrer les dépenses faramineuses allouées aux cérémonies funéraires © 2017 D.R./Info241

Face au gaspillage et aux réjouissances hors normes ayant lieu lieu lors des cérémonies funéraires au Bénin, un député entend faire réguler ces pratiques. Nazaire Sado entend faire encadrer le montant de ces « réjouissances » pour qu’il n’excède pas la barre des 500.000 FCFA.

Moov Africa

Une proposition de loi visant à réprimer les dépenses excessives à l’occasion des cérémonies familiales pourrait bientôt voir le jour au Bénin. C’est le projet du député Nazaire Sado qui entend lutter contre les gaspillages observés dans le pays du président Talon.

Ce projet dispose en son article 2 qu’en cas de décès, « le montant total des dépenses en denrées, boissons et services de toute nature (achat de fosse, de cercueil, habillement de la personne décédée, frais de morgue…), effectuées tant par l’organisateur que par les participants, ne peut être supérieur à 500.000 FCFA ».

Le texte interdit aussi les longues visites de soutien aux personnes éplorées

Invité d’une émission dans une télévision privée locale, Nazaire Sado a indiqué que la proposition de loi inclurait aussi que la consommation d’alcool serait strictement interdite et que seule l’eau sera autorisée. Au cours des funérailles, tout rassemblement ayant pour effet des réjouissances à cette occasion sera également interdit, d’après cette loi.

« Les décès et inhumations ne peuvent donner lieu à aucun rassemblement autres que ceux prescrits par les rites religieux ou tendant à manifester l’affliction, causée par la disparition du défunt. La consommation de boissons alcoolisées au cours des rassemblements autorisés ou non autorisés est strictement interdite », indique le projet de loi.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article