CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Défaillances

La ville de Fougamou privée d’eau potable et d’électricité depuis lundi

La ville de Fougamou privée d’eau potable et d’électricité depuis lundi
La ville de Fougamou privée d’eau potable et d’électricité depuis lundi © 2014 D.R./Info241

Fougamou, le chef-lieu du département de Tsamba-Magotsi, dans la province de la Ngounié (sud du Gabon) est sans eau courante et sans électricité depuis lundi soir.

Moov Africa

Une panne est survenue lundi à 20h dans la centrale électrique qui alimente la ville. « Les trois groupes électrogènes ont cramé » , a confié un responsable de la Société d’énergie et d’eau du Gabon, indiquant que les trois générateurs étaient déjà obsolètes.

Depuis cet incident, toute la ville est plongée dans les ténèbres dès la nuit tombée. Les seules lumières qui déchirent l’épais rideau d’obscurité sont les phares de véhicules qui traversent la ville.

Un désagrément aux conséquences lourdes dans les ménages. Ceux-ci ont perdu les vivres frais conservés dans les congélateurs. Pis, il est devenu impossible de charger même les batteries de téléphones portables.

Un malheur n’arrivant jamais seul, le réseau d’adduction d’eau est également défaillant en raison de l’arrêt du générateur d’énergie qui assurait la pression.

Pour s’alimenter en précieux liquide, les habitants de Fougamou sont contraints de se ruer vers la Ngounié. Mais l’eau de cet affluent de l’Ogooué provoquerait des diarrhées chez certains consommateurs.

Source : Jonas Moulenda

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article