Point de presse

La famille de l’étudiant Bruno Mboulou Beka accuse l’Etat gabonais

La famille de l’étudiant Bruno Mboulou Beka accuse l’Etat gabonais
La famille Mboulou Beka lors de la conférence de presse - Photo Gabonactu © 2014 D.R./Info241

Les parents de l’étudiant Bruno Mboulou Beka assassiné au pk5 lors des incidents policiers du 20 décembre dernier, ont tenu une conférence de presse hier après-midi dans leur domicile du 6e arrondissement de Libreville. La famille du disparu n’a pas caché sa peine et ses nombreuses interrogations sur les circonstances ayant entraîné la mort d’un des leurs appelant à la manifestation de la vérité.

Moov Africa

La conférence de presse s’est tenue dans un climat tendu, Emmanuel Ondo Méthogo, l’un des membres de la famille ayant tenté d’étouffer la colère des siens. Ceux-ci ont dit attendre même un siècle avant d’inhumer le corps du martyr de la révolution gabonaise. « Nous attendons toute la vérité avant d’enterrer le corps de notre fils, » a déclaré un proche de Mboulou Beka, visiblement en colère.

La famille Mboulou Beka a déclaré :
- accuser formellement l’Etat gabonais d’être l’auteur de l’assassinat de Mboulou Beka.
- exiger au nom de la dignité humaine et de la solidarité familiale, le devoir de vérité qui est un droit de l’homme pour toute victime et ses ayants droits en cas d’assassinat.
- tant que ce devoir n’est pas accompli par l’Etat gabonais, la famille Mboulou Beka a décidé que le corps de Mboulou Beka reste entre les mains de l’Etat gabonais, jusqu’à ce que justice lui soit rendue.

Voici en vidéo la déclaration de la famille :

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article