CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Kinshasa abritera bien les prochains Jeux de la Francophonie de 2022 !

Kinshasa abritera bien les prochains Jeux de la Francophonie de 2022 !
Kinshasa abritera bien les prochains Jeux de la Francophonie de 2022 ! © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

L’information a été une nouvelle fois confirmée mercredi soir par la directrice du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), Zeina Mina, en séjour en RDC. Elle a été reçu en audience par le président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. La ville de Kinshasa devrait abriter la IXe édition Jeux du 19 au 28 août 2022.

Zeina Mina lors de l’audience de mercredi

A l’issue de cette audience, Mme Mina a déclaré avoir reçu du chef de l’Etat l’assurance du suivi de l’organisation des jeux de grande qualité en RDC. Mme Zeina Mina a lancé un appel au soutien de ce grand projet qui va bénéficier d’une couverture médiatique mondiale.

Le 21 avril 2020, le Congo avait officiellement demandé le report des IXe Jeux de la Francophonie à l’été 2022 en raison de la pandémie de coronavirus. Le 10 juillet 2020, le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) a donné un avis favorable à la tenue des IXes Jeux de la Francophonie du 19 au 28 août 2022.

Après Rabat et Casablanca (Maroc, 1989), Paris (France, 1994), Antananarivo (Madagascar, 1997), Ottawa et Hull (Canada, Canada-Québec, 2001), Niamey (Niger, 2005), Beyrouth (Liban, 2009), Nice (France, 2013) et Abidjan (Côte d’Ivoire, 2017), c’est la ville de Kinshasa qui accueillera les Jeux.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève