Libreville, le
jeudi 5 août 2021

CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
En cavale

Hervé Ndong, abandonné et traqué par le régime d’Ali Bongo qu’il a servi et défendu

Hervé Ndong, abandonné et traqué par le régime d’Ali Bongo qu’il a servi et défendu
Hervé Ndong Nguema, a été amputé en France et poursuit au Gabon pour plusieurs délits à caractère sexuel © 2017 D.R./Info241

Hervé Ndong Nguema, un des fervents défenseurs d’Ali Bongo contre vents et marées est à terre. Ce chantre de l’émergence tombé en disgrâce et désormais sous le coup d’un mandat international signé par les autorités gabonaises, vient d’être amputé du pied droit dans l’indifférence générale de ses anciens camarades du régime d’Ali Bongo et de la galaxie de Maixent Accombressi dont il était l’un des porte-voix.

Moov Africa

Lire aussi >>> Hervé Ndong recherché pour proxénétisme, viols sur mineurs et plusieurs autres délits sexuels

Y a-t-il une vie après avoir soutenu Ali Bongo et sa politique ? La réponse nous est aujourd’hui donnée dans le cas de Hervé Ndong, ce sulfureux personnage qui chantait contre vents et marées son amour pour la politique d’Ali Bongo. Ces derniers jours, plusieurs photos circulent sur la toile, le montrant avec un pied droit en putréfaction. Le fugitif serait bien en région parisienne où désormais il fait face à de sérieux ennuis de santé.

L’une des trois photographies apparues hier sur la toile

L’homme en cavale depuis février dernier, est poursuivit par la justice gabonaise pour proxénétisme, viols sur mineurs et plusieurs autres délits sexuels. Hervé Ndong avait réussi à s’extirper des verrous des frontières gabonaises et de la vigilance policière qu’il disait instrumentalisés par les nouveaux bras droit d’Ali Bongo, après le départ surprise de Maixent Accombressi de son poste au Palais du bord de mer, suite à un AVC dont il ne reviendra plus, lui non plus !

L’exilé judiciaire gabonais qui a fuit le Gabon par le Cameroun pour rejoindre la France, n’est plus que l’ombre de lui-même. Le richissime collaborateur d’Ali Bongo aurait même déjà, pour financer sa cavale, dû se résoudre à vendre plusieurs de ses nombreux biens dont des véhicules grand luxe, pour assurer ses frais de santé en France. Hervé Ndong serait désormais sans le sou, son sort n’ébranlant aucun de ses anciens camarades du parti au pouvoir ni ceux proches de l’ancien directeur de cabinet présidentiel Maixent Accombressi.

Quand Hervé Ndong attaquait les opposants d’Ali Bongo durant la présidentielle de 2016

Ce, pendant que la mandat d’arrêt international délivré par Steeve Ndong Essame Ndong et le parquet de Libreville demeure en souffrance, les pays sollicité n’ayant pas daigné y répondre flairant sûrement une affaire politco-judiciaire dont le Gabon a désormais le grand talent.

Rappelons que si l’on s’en tient aux investigations du B2, les victimes de ses actes délictueux attentent toujours au Gabon que justice leur soit rendue pour les faits de proxénétisme, agressions sexuelles, viols sur mineurs, détention de photographies à caractère pornographique et attentat aux bonnes mœurs. Affaire à suivre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article