CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 389
Nombre de décès depuis mars 2020 183 +5

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 29 515 +289
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Après le putsch

Guinée-Conakry : Les putschistes libèrent plusieurs dizaines de prisonniers politiques

Guinée-Conakry : Les putschistes libèrent plusieurs dizaines de prisonniers politiques
Guinée-Conakry : Les putschistes libèrent plusieurs dizaines de prisonniers politiques © 2021 D.R./Info241

Des dizaines de prisonniers, dont des membres de l’Alliance nationale pour l’alternance et le développement (ANAD, opposition) ont recouvré la liberté mardi dans la soirée à Conakry, ont rapporté des médias locaux. Ils sont 79 détenus à avoir été libérés dans la soirée de mardi.

Info241 sur Whatsapp

Parmi eux, figurent Mamadi Condé, Etienne Soropogui, Abdoulaye Bah, Keamou Bogola, tous des responsables de l’ANAD (Coalition ayant soutenu la candidature du leader de l’UFDG, Cellou Dalein à la présidentielle de 2020) et Foniké Mengué, un activiste membre du Front anti 3ème mandat d’Alpha Condé, le FNDC.

Ils avaient été incarcérés suite à la présidentielle contestée d’octobre 2020 ayant permis à Alpha Condé de gagner un troisième mandat. « Louange à l’éternel, je suis enfin rentré chez moi. Merci au peuple de Guinée », a réagi sur Twitter Mengué, Oumar Sylla de son vrai nom. Soropogui, Bah, Condé, Bogola et les autres membres de l’ANAD se sont rendus au domicile de Cellou Dalein juste après avoir été libérés.

« Dès jeudi nous allons organiser une grandiose manifestation pour célébrer votre libération et rendre hommage à ceux qui vous ont libérés », a annoncé le leader de L’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée).

Le chef du Comité national pour le redressement et le développement (CNRD), le lieutenant-colonel Mamadou Doumbouya qui avait pris le pouvoir le 5 septembre courant, a donné lundi des instructions pour le traitement rapide du dossier des prisonniers politiques.

Pas moins de 200 personnes avaient été arrêtées dans le cadre des manifestations contre le 3e mandat d’Alpha Condé déclenchées en octobre 2019 et des dizaines d’autres suite à la présidentielle de 2020.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article