Insolite

Des contrôles techniques de véhicules factices décriés par le SPTU

Des contrôles techniques de véhicules factices décriés par le SPTU
Des contrôles techniques de véhicules factices décriés par le SPTU © 2020 D.R./Info241

Auto Bilan Agréé et Gabon Autosur, deux opérateurs exerçant dans le secteur du contrôle technique de véhicules ont fait l’objet d’une visite assez inopportune ce 6 juillet 2020. Il s’agit de celle des membres du Syndicat des professionnels du transport urbain (SPTU).

Ces derniers ayant adressé des correspondances auxdits opérateurs s’y sont rendu afin d’observer la procédure des contrôles techniques ainsi que le plateau servant pour ces opérations. Contre toute attente, les leaders de ce syndicat n’ont pas eu l’opportunité de mener ces actions. Les responsables des structures ayant opposé une fin de non recevoir.

Vue des cartes fournies par cet opérateur

Suite à cette visite infructueuse le président du SPTU, Serge Bertrand Bekale s’est exprimé devant les médias afin de décrier encore une fois le problème des visites techniques de complaisance."Ces sociétés sont sous la tutelle du ministère des transports. Nous avons le droit en temps que citoyens et professionnels des transports urbains de nous intéresser à ce domaine à cause de la recrudescence des accidents de la route causés par l’état de délabrement avancé des véhicules mis en circulation", a t-il laissé.

Malheureusement et ce malgré les courriers déposés en fin juin avec ampliation au ministère des transports. Les responsables de ces structures n’ont pas permis aux syndicalistes d’effectuer les actions objets de leur démarche. Après un entretien furtif, un ordre de mission émanant du ministère en charge des transports leur a été exigé par l’un des responsables des sites visités.

Président du SPTU devisant avec les responsables de Gabon Autosur

Au cours de périple effectué sur les centres de visite technique de la Sorbonne, Bessieux et Oloumi, un constat amer a été fait. Des cartes de visite technique seraient délivrées sans opérations de contrôle approprié et parfois sans matériel adéquat. Cela a été observé sur le site à ciel ouvert de Bessieux qui effectuerait des contrôles pour poids lourds. Malgré la pseudo fermeture de ce site, des opérations seraient encore effectuées comme le prouve cette carte éditée au mois de juin par le porteur de l’agrément 052.

Le président et les membres du bureau de ce syndicat disent ne pas lâcher du leste tant qu’un assainissement de ce secteur n’est pas effectué. « La complaisance dans la délivrance des cartes de visite technique est une mise en danger de la vie d’autrui qui se doit d’être sanctionnée », a poursuivi Serge Bertrand Bekale. Ils promettent de ce fait des poursuites judiciaires.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article