Education

Les revendications de la Dynamique unitaire n’ont aucun lien avec un groupement politique

Les revendications de la Dynamique unitaire n’ont aucun lien avec un groupement politique
Les revendications de la Dynamique unitaire n’ont aucun lien avec un groupement politique © 2015 D.R./Info241

C’est ce qu’a réaffirmé hier Louis Patrick Mombo, rapporteur de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) et membre actif de la Dynamique unitaire, à le faveur d’une assemblée générale tenue au rond point de la Démocratie à Libreville.

Moov Africa

« Nous tenons à travers cette assemblée générale, réfuter l’idée selon laquelle, la Dynamique unitaire aurait un lien avec un quelconque groupement politique. Nous sommes seulement une coalition syndicale des agents de l’Etat, qui ont opté pour la grève, en vue de faire aboutir l’augmentation de nos salaires (…).. Notre mission n’est pas de renverser le Chef de l’Etat, comme on l’entend dire depuis un certain temps », a-t-il déclaré.

La rencontre de ce matin a également permis aux syndicalistes de mobiliser les troupes pour le maintien de la grève, en vue de l’aboutissement de leurs revendications. Un bilan a ainsi été fait des récentes rencontres enregistrées dans ce sens, entre autres, les échanges avec le représentant spécial et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC), Abdoulaye Bathily, et l’audition des membres de la Dynamique au Sénat, après l’interpellation du bureau de la fédération des parents d’élèves.

Louis Patrick Mombo a par ailleurs appelé le gouvernement à revenir sur la table des négociations, précisant que les membres de son collectif sont prêts au dialogue, seul moyen pour la sortie de crise qui frappe actuellement le secteur éducatif gabonais.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article