Rififi

Le PDS raie de ses rangs des élus opposés au soutien du parti à Ali Bongo

Le PDS raie de ses rangs des élus opposés au soutien du parti à Ali Bongo
Le soutien du PDS à Ali Bongo passe mal © 2016 D.R./Info241

Réunis samedi dernier à Port-Gentil en conseil exécutif extraordinaire, le Parti pour le développement et de la solidarité sociale (PDS) de l’actuel président de Conseil national de la démocratie (CND), a procédé à la radiation de ses rangs d’élus municipaux déjà démissionnaires qui ont mal digéré que ce parti d’opposition soutienne le candidat du camp adverse Ali Bongo.

Moov Africa

Le PDS de Séraphin Ndaot Rembogo a procédé le week-end écoulé au nettoyage dans ses rangs de militants n’appréciant pas le soutien désormais officiel de ce parti d’opposition à Ali Bongo. Ces cas "d’indiscipline notoire" ont été analysés lors d’un conseil exécutif extraordinaire convoqué à cet effet dans la capitale économique gabonaise.

Ces "indisciplinés" qui n’ont pas compris pourquoi leur parti roulait désormais pour Ali Bongo, ont tout simplement été radiés du parti. Il s’agit de Louis-Georges Omanda Reteno et Élisabeth Ompouma Mousmé, deux conseillers municipaux d’Omboue dans le département d’Etimboue, coupables d’« indiscipline notoire ».

La lettre de démission collective des deux élus municipaux du 20 juillet

Les deux poids lourds du parti dans la région avaient pourtant déjà démissionné collectivement du parti le 20 juillet dernier en raison du revirement de la ligne de ce parti d’opposition en soutient désormais du candidat de la majorité présidentielle.

Le conseil a tout de même refusé la démission de Jean-Philippe Doukagha, conseiller municipal du 4e arrondissement de la commune de Port-Gentil, jugée "tardive".


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article