Journée de l’Enseignant

Le Gabon veut « un cadre sain pour une école de qualité »

Le Gabon veut « un cadre sain pour une école de qualité »
Joseph Moundziegou, ministre délégué à l’Education nationale © 2018 D.R./Info241

C’est en substance ce qu’a indiqué hier le ministre délégué à l’Education nationale, Joseph Moundziegou, à l’occasion de la journée nationale de l’Enseignant, célébrée hier. Dans son discours de circonstance, le ministre a renouvelé au corps enseignant la reconnaissance de la nation entière pour les sacrifices consentis au profit de l’éducation des jeunes gabonais.

Info241 sur Whatsapp

D’après le membre du gouvernement gabonais, le thème retenu cette année cadre parfaitement avec la vision du président de la République qui vise à mettre le secteur éducation au centre de ses priorités et œuvre « sans relâche » à son développement.

Lire aussi >>> Martine Oulabou, mémoire tragique d’un assassinat d’Etat resté impuni au Gabon

Joseph Moundziegou a rappelé que la célébration de cette journée pour la communauté éducative, est l’occasion d’interpeller et mobiliser les uns et les autres sur les défis majeurs que le secteur éducation doit relever en travaillant chaque jour à l’amélioration significative de son cadre.

« En effet, la réalisation de l’objectif que postule la thématique retenue requiert des exigences fortes de la part de toutes les parties prenantes : pouvoirs publics, parents d’élèves, apprenants, enseignants et partenaires techniques et financiers », a-t-il indiqué.

Le ministre gabonais a souligné que le Gouvernement conduit par Emmanuel Issoze Ngondet, est mobilisé pour traduire en actes les instructions du Chef de l’Etat, concernant ledit secteur. Un secteur considéré comme étant le premier levier du développement du pays.

Il a ajouté que l’octroi de 30 ordinateurs à 92 établissements secondaires répartis sur l’ensemble du territoire, ainsi que l’accès à la connexion internet et la réhabilitation des écoles primaires sur l’ensemble du territoire national, cadrent avec les mesures annoncées, le 31 décembre 2017, par le Chef de l’Etat, lors de son discours à la nation.

Par ailleurs, le ministre délégué à l’Education nationale a dénoncé avec force le phénomène grave et endémique de la consommation des substances illicites par les élèves et leurs conséquences néfastes.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article