CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 14 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 164 +1

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

54 -10 40 925 25 384 +14
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Démocratie

Journée internationale de la démocratie : favoriser davantage l’éligibilité des jeunes

Journée internationale de la démocratie : favoriser davantage l’éligibilité des jeunes
Journée internationale de la démocratie : favoriser davantage l’éligibilité des jeunes © 2014 D.R./Info241

Le Gabon à l’instar d’autres pays membres des Nations-Unies, célébrera aujourd’hui lundi 15 septembre, la journée internationale de la démocratie. Le thème retenu cette année est : faire participer les jeunes à la démocratie. Aussi serait-il juste de s’interroger sur la représentativité des jeunes dans les institutions démocratiques de notre pays telle que l’Assemblée Nationale.

Moov Africa

La sous-représentativité des jeunes

Dans un communiqué de presse, l’Union Interparlementaire (UIP) appelle les gouvernements du monde à faire plus de place à la jeunesse, à prendre des mesures audacieuses pour faire évoluer les mentalités pour que les jeunes du monde entier qui ne se sentent pas impliqués, voire qui ont le sentiment d’être tenus à l’écart puissent prendre part aux décisions politiques. Un appel prémonitoire qu’avait déjà lancé il y a près d’un mois le Conseil de la diaspora gabonaise (CDG), à lire en cliquant ici.

La démocratie est une valeur universelle qui suppose que les peuples choisissent leur propre système politique, économique, social et culturel, en exprimant librement leur volonté, et qu’ils aient voix au chapitre en ce qui concerne tous les aspects de leur existence. Les parlements gabonais semblent pourtant atteint d’une crise de représentativité de la jeunesse dans ses rangs. Les jeunes de 15 à 25 ans représentent 20 pour cent de la population mondiale, mais des recherches récentes de l’UIP ont montré que moins de deux pour cent des parlementaires avaient moins de 30 ans. Si l’on considère la tranche des 20-40 ans, ce chiffre atteint tout juste les 12 pour cent.

Si l’on impute en grande partie la baisse de participation aux élections à laquelle on assiste dans le monde entier depuis 1990, récemment, les jeunes ont pourtant été aux avant-postes de plusieurs grands mouvements visant à promouvoir la démocratie et à défendre les droits socio-économiques, notamment des manifestations qui ont été à l’origine du Printemps arabe. En outre, l’emploi qu’ils font des médias sociaux pour faire entendre leurs voix est un moteur de changement essentiel et de plus en plus puissant. Pourtant, ils restent à la périphérie de la vie politique. Il est donc plus urgent que jamais d’engager une action concertée pour les faire entrer sur la scène politique.

Une urgence mondiale

Le Président de l’UIP, Abdelwahad Radi estime qu’"une démocratie digne de ce nom et porteuse de changement doit savoir mettre à profit le dynamisme des jeunes et tenir compte de leur vision du monde et de leurs convictions". Pour lui, « la démocratie n’est rien si elle n’est pas l’expression de toutes les voix de la société », ce à quoi il ajoute : « Nous devons faire le nécessaire pour qu’il y ait davantage de jeunes dans les partis politiques, dans les parlements et dans les gouvernements. Maintenant. »

A l’Assemblée Nationale, la journée servira uniquement de cadre pour sensibiliser les citoyens sur la démocratie et plus particulièrement les jeunes selon un communiqué officiel.Il serait bien plus que temps de favoriser la jeunesse en améliorant les critères éligibilité des jeunes à ces institutions pour redonner une place dans l’appareil démocratique national.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article