Musique

« Yaka », la vidéo de l’artiste gospel gabonais Tadja enfin disponible !

« Yaka », la vidéo de l’artiste gospel gabonais Tadja enfin disponible !
« Yaka », la vidéo de l’artiste gospel gabonais Tadja enfin disponible ! © 2021 D.R./Info241

Disponible depuis le 11 novembre 2020, l’album « Yaka » du chanteur gabonais de gospel Tadja est le second du genre. C’est ce samedi 20 mars qu’a été mise en ligne la vidéo du titre éponyme de l’album. Ancien enfant de chœur et ancien membre d’une des chorales de la paroisse catholique Sainte-Barbe (Port-Gentil), Guy-Evrard Mavikana Nzigou affectueusement appelé Tadja est un artiste à la dévotion religieuse.

News sur WhatsApp

Tadja est resté fortement attaché aux sonorités religieuses qui ont bercé son enfance et son adolescence, ses œuvres s’en trouvent teintées. C’est d’ailleurs au sein de l’église catholique Sainte-Barbe, paroisse dans laquelle il fait sa conversion chrétienne et où il reçoit tous ses sacrements, qu’il fait ses débuts en musique dans l’ensemble vocal « La Communauté de l’Emmanuel », groupe musical de louanges et d’adorations. Il se découvre un talent d’artiste et se rend alors compte que son « ministère ecclésiastique » est celui de la louange.

La vidéo de "Yaka"

Véritable mordu de gospel, il décide en 2005 de sortir son premier album intitulé « Il est là », revisitant à sa façon le vaste répertoire des chants religieux qui animent les lieux de culte du pays, les différents hommages religieux rendus à Dieu. Bien que les autorités gabonaises aient instaurées des mesures restrictives pour lutter contre la propagation de la pandémie liée à la Covid-19 notamment la mise en place d’un couvre-feu, l’artiste gospel Tadja saute sur cette occasion pour composer et repenser certains classiques religieux qui ont longtemps et ce jusqu’à nos jours, égayées et fortifiées les croyants catholiques gabonais.

Déterminé à sortir un second album, Tadja décide d’entrer en studio pour matérialiser son projet. Après plusieurs prises et un travail harassant, les efforts de notre artiste prennent forme et donnent lieu à un rendu musical composé de huit titres dont « Yaka » (qui signifie littéralement « viens » en Lingala, langue bantoue parlée en République du Congo et en République démocratique du Congo) qui est aussi le titre de son second album. On peut dire de l’album qu’il tourne autour de l’afro-gospel cuisiné à la gabonaise, avec des mélodies aussi festives que conviviales.

Conscient de la richesse linguistique de sa patrie, Tadja a fait le choix de chanter sur cet album dans plusieurs langues vernaculaires gabonaises sauf la sienne notamment le Fang et l’Obamba. Ce, pour faire montre d’exemple dans les querelles ethniques qui divisent parfois le pays et prouver que l’on peut se mettre au-devant de la scène sans forcément s’ériger d’abord, en fervent défenseur de sa propre culture. Le français et le lingala ont aussi été utilisées.

Les thèmes abordés sont la conscientisation et l’interpellation du plus grand nombre par la voie de l’évangile (« Gospel en anglais) traduit en musique. Composé de huit titres, l’album contient des titres comme « Tara Abissi », « Il est vivant », « Alléluia » ou encore « Nzame Esa ». Une brochette musicale très variée d’ordre religieuse avec pour première bouchée le très attendu « Yaka » qui mêle tradition et gospel comme pour rappeler à la communauté religieuse à travers le monde, que la culture et l’évangile peuvent cohabiter ensemble s’ils prônent le bien-être et le vivre ensemble.

En somme, « Yaka » est une invitation de l’Esprit-Saint dans nos vies. L’album a été enregistré au studio M.B Prod, structure d’enregistrement vieille de plus de 20 ans basée à Port-Gentil et dont la gestion est assurée par Wilfried Ikinda Mboumba l’excellence et qui a travaillé avec des artistes de renommée internationale telles que Nicole Amogho, Annie-Flore Batchiellilys et Diane Oméga. Mayer, Rentch Bengaut, Bello Ndogoula ou encore Franck Mboumba, des poids lourds de la scène musicale Port-Gentillaise, y sont aussi passés. Quoi qu’il en soit, la vidéo de « Yaka » qui met en lumière l’artiste Tadja en collaboration avec Chrislain Moundanga dit « Ezeubio »
est disponible depuis ce samedi 20 mars sur Youtube.

L’artiste étant en négociations avec bon nombre de plateformes de téléchargement légal en ligne, les numéros suivants vous permettront de vous procurer l’album : +241 077 960 040 / 062644174 / 077165175.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article