Clicky


L'info en bref...

Burkina Faso : Une cinquantaine de femmes enlevées par des hommes armés dans le Sahel

Burkina Faso : Une cinquantaine de femmes enlevées par des hommes armés dans le Sahel
Burkina Faso : Une cinquantaine de femmes enlevées par des hommes armés dans le Sahel © 2023 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Plusieurs femmes burkinabè - vraisemblablement entre 40 et 50- ont été enlevées dans le Sahel burkinabè ces derniers jours. « Plusieurs femmes ont été enlevées entre jeudi et vendredi à Arbinda dans la province du Soum. Ces femmes étaient en brousse à la recherche de feuilles sauvages et de fruits pour se nourrir. Elles ont été enlevées par des hommes armés non identifiés », a indiqué un habitant d’Arbinda.

Le quotidien burkinabè « L’observateur Paalaga » citant des sources locales, a indiqué qu’une cinquantaine de femmes ont été enlevées le jeudi 12 et vendredi 13 janvier 2023 à Arbinda, dans le nord du Burkina par de présumés terroristes. Le media indique qu’un « premier groupe de femmes, 41 au total, ont été enlevées jeudi matin alors qu’elles s’étaient rendues en brousse, à quatre km de la ville, à la quête de feuilles et de fruits comestibles. Puis le lendemain, un second groupe de quinze femmes, qui n’étaient pas informées du premier rapt, a subi le même sort et dans les mêmes circonstances ».

« Cinq de la cinquantaine de femmes ont réussi à s’échapper des mains de leurs ravisseurs, soit trois du premier groupe et deux du second. Un ratissage effectué par l’armée, selon certaines informations, n’aurait pas permis de retrouver les otages », a expliqué le journal. La situation sécuritaire est marquée par des attaques terroristes depuis 2015 dans plusieurs régions du Burkina Faso. Ces attaques ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés internes, alors que plus de 40% du territoire échappe au contrôle de l’Etat, selon des chiffres officiels.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève