Justice

Mabanda : Un cadre public de santé détourne 1,43 million et échappe à la prison

Mabanda : Un cadre public de santé détourne 1,43 million et échappe à la prison
Mabanda : Un cadre public de santé détourne 1,43 million et échappe à la prison © 2022 D.R./Info241

Le Gabon continue d’illustrer de fort belle manière sa « tolérance zéro » face aux détournements de deniers publics commis par des responsables publics. Le cas de Fridolin Nzue Ella en est encore la parfaite illustration. Cet ancien responsable du Centre médical de Mabanda (Nyanga) s’est rendu coupable d’un détournement de fonds publics alloués à sa structure de l’ordre 1,43 million. Plutôt que d’être jeté en prison, le cadre public certes demis de ses fonctions, a accepté de rembourser le produit de son vol à l’Etat contre l’abandon des poursuites à son encontre.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Le principal du CES de Mabanda échappe à la prison après avoir dérobé 1,35 million !

Fridolin Nzue Ella connu pour être un sacré budgétivore, est une nouvelle fois sorti de l’embarras et sauvé de la case prison par la justice gabonaise. Interpellé le 17 décembre par la gendarmerie de Mabanda, ce responsable public a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Pour se dédouaner, le mis en cause a prétexté que les fonds détournés devaient servir à financer un projet de médecine itinérante cher à Ali Bongo.

Un argument qui a suffi à convaincre le procureur de la République près du tribunal de première instance de Tchibanga. Selon l’arrangement obtenu avec le parquet, Fridolin Nzue Ella a signé une reconnaissance de dette vis-à-vis de l’Etat. L’ancien responsable médical s’est engagé à effectuer chaque mois le paiement de sa dette auprès du service de gendarmerie local pour s’éviter des poursuites judiciaires.

Un bon compromis pour ce cadre public qui s’en tire ainsi à bon compte. Et ce, en plus d’avoir renoncé de lui-même à ses fonctions de chef de l’unité de santé locale. Le tout malgré avoir été pris la main dans le sac avec notamment une partie de l’argent distrait, réservé à l’achat de médicaments pour prendre soin des usagers. Un intérimaire a été nommé pour gérer les affaires courantes du Centre médical de Mabanda avant la nomination d’un nouvel responsable.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article