Distinction

Le patron de l’armée gabonaise désormais commandeur de la Légion d’honneur française

Le patron de l’armée gabonaise désormais commandeur de la Légion d’honneur française
Le patron de l’armée gabonaise désormais commandeur de la Légion d’honneur française © 2022 D.R./Info241

Les rapports entre les forces armées gabonaises et les autorités françaises sont véritablement au beau fixe. En témoigne la cérémonie de remise de la Légion d’honneur française de ce lundi, à l’actuel chef d’état-major des forces armées gabonaises le général de division Yves Ditengou. Ce premier responsable de l’armée gabonaise par ailleurs formé par la France, a été élevé au rang de commandeur de cette Légion de l’ancienne puissance coloniale.

Info241 sur Whatsapp

Le général Yves Ditengou est un homme comblé. Il a reçu ce lundi à la résidence de l’ambassadeur de France au Gabon une médaille d’honneur de la Légion française. Une cérémonie protocolaire qui s’est déroulée en présence d’un représentant du ministre de la Défense qui n’a pas pu effectué le déplacement. Une distinction pour le patron de l’armée gabonaise qui l’a en retour dédié à son patron Ali Bongo.

Des services rendus à la France

"La France a souhaité honorer un soldat qui a véritablement voué sa vie au service de son pays", a déclaré l’ambassadeur français au Gabon Alexis Lamek. Avant de se justifier : "Si le général de division Yves Ditengou se voit remettre les insignes de commandeur de la légion d’honneur [de France], c’est non seulement parce qu’il a apporté au sein des forces armées gabonaises son savoir-faire muri dans les écoles françaises, mais aussi pour son parcours exemplaire d’officier".

Une vue de la médaille reçue par le général Ditengou

En effet, le général Yves Ditengou est issu des prestigieuses écoles de Saint-Cyr Coëtquidan fondée en 1802 qui forme depuis des lustres les cadres de l’armée gabonaise et des anciennes colonies françaises. Yves Ditengou est par ailleurs de la promotion du général français Jean Callies (mort en 1986) qui a fait ses classes militaires de 1987 à 1989 dans l’une des 6 grandes écoles de Saint-Cyr, très prisées par les élites africaines.

Ali Bongo (aussi) honoré

"Outre ma modeste personne, c’est toute une nation qui est honorée", a confié ému Yves Ditengou. Avant de voir également une récompense pour Ali Bongo : "C’est le président de la République, chef de l’Etat et chef suprême des forces de défense et de sécurité qui est honoré". Et pour cause, c’est "Lui (Ali Bongo, ndlr) qui m’a fait confiance en me confiant le commandement des forces armées à qui je renouvelle ici ma loyauté, fidélité et mon entier dévouement".

Pour rappel, l’ordre français de la Légion d’honneur est la plus haute décoration honorifique de France. Il récompense les militaires comme les civils ayant rendu des « services éminents » à la Nation française. Le grade de commandeur décerné au général Ditengou est le 3e et dernier grade le plus élevé de cet ordre français avant d’être élevé à la dignité de grand officier et grand-croix.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article