Interpellation

L’opposant Guy Nzouba Ndama arrêté avec des valises d’argent en provenance du Congo

L’opposant Guy Nzouba Ndama arrêté avec des valises d’argent en provenance du Congo
L’opposant Guy Nzouba Ndama arrêté avec des valises d’argent en provenance du Congo © 2022 D.R./Info241

Grosse humiliation pour l’ancien président de l’Assemblée nationale gabonaise Guy Nzouba Ndama. Alors qu’il rentrait d’un séjour au Congo, l’opposant a été arrêté par des gendarmes ce samedi en fin d’après-midi avec plusieurs valises d’argent à Kabala (Haut-Ogooué), première ville gabonaise frontalière avec le pays de Denis Sassou Nguesso. Le montant retrouvé avoisinerait les 1,2 milliard de nos francs. Le leader politique a été transféré dans un commissariat de la capitale provinciale Altogovéenne.

Info241 sur Whatsapp

Guy Nzouba Ndama est en garde à vue depuis ce samedi en fin d’après midi. Alors qu’il revenait du Congo où il s’était rendu en matinée, l’opposant a été appréhendé avec plusieurs liasses de billets de banque contenues dans au moins 3 valises à l’arrière du pick-up qui le ramenait au Gabon. Un coup de filet qui démontre bien le travail d’espionnage des services de police qui épient à grand train les opposants du régime d’Ali Bongo.

L’opposant mis aux arrêts avec ses billets de banque, ici dans un commissariat de Franceville

Dans une vidéo devenue virale samedi soir, on voit la police aux frontières ouvrir 3 valises appartenant à l’opposant et président du parti Les Démocrates (LD, opposition modérée). On y voit aussi un Guy Nzouba Ndama surpris de cette intrusion policière dans ses affaires au cours d’une fouille âprement bien préparée par les autorités policières qui savaient visiblement à l’avance le contenu de la cargaison peu particulière du véhicule de l’opposant.

Selon nos confrères du quotidien pro-gouvernemental L’union, c’est au total 1 milliard 180 millions de FCFA qui aurait été retrouvé dans les valises de l’opposant lors d’un « banal » contrôle de routine. Une découverte qui a conduit au placement en garde à vue de l’ancien collaborateur d’Ali Bongo passé à l’opposition. Reste à savoir ce que reprochent les gendarmes gabonais à l’opposant car aucune loi ne limite la possession de billets de banque dans la zone CEMAC.

La vidéo de l’interpellation des douaniers et gendarmes

Selon l’article 53 du Code des douanes de la CEMAC : « Les voyageurs résidents et non-résidents se rendant d’un pays membre de la BEAC (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RCA et Tchad) à l’autre peuvent emporter avec eux un montant illimité de billets et pièces de la CEMAC ». Ils sont tout de même tenus de déclarer en douanes « les devises, titres ou valeurs d’un montant supérieur à 5 millions de francs CFA ». Ce qui semble le cas de Guy Nzouba Ndama. Sous peine de payer une amende de 20% du montant appréhendé en cas de non déclaration.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article