Epidémie grippale

Toux-grippe, le couple épidémique qui fait des ravages au Gabon plus que la Covid-19 ?

Toux-grippe, le couple épidémique qui fait des ravages au Gabon plus que la Covid-19 ?
Toux-grippe, le couple épidémique qui fait des ravages au Gabon plus que la Covid-19 ? © 2022 D.R./Info241

Voilà plusieurs semaines déjà qu’au Gabon en général, une épidémie de grippe sévit avec une violence incomparable. Elle est accompagnée d’une toux parfois grasse, sèche et sévère pour certains. À ce jour, c’est plusieurs personnes dans le pays qui en paient les frais. Pour l’heure, le gouvernement à travers le ministère de la Santé, se terre dans un mutisme devant cette situation sanitaire.

Info241 sur Whatsapp

Il faut dire que les symptômes de cette « épidémie grippale » varie selon les personnes. Elle se manifeste progressivement par une fatigue et des violents maux de tête dès son apparition. Paralysant pour ainsi dire, certains membres corporels. C’est effectivement à cet instant que la grippe et sa sœur cadette la toux, rentrent en scène. Dans certaines structures sanitaires de la place, ce sont des plaintes de lassitude extrême, des écoulements au niveau du nez, des maux de tête accompagnés de fièvres qui sont enregistrés chaque jour. Pendant ce temps, le gouvernement est plus déterminé à lutter contre la Covid-19 reléguant d’autres pathologies virales telles que celles-ci.

« Je suis resté trois jours scotché à la maison, je ne pouvais pas sortir. La grippe m’a attrapé le 30 décembre, c’est le 3 janvier que j’ai pu sortir de chez moi pour voir l’extérieur. J’avais des fortes douleurs au corps, des fièvres. J’ai eu peur d’aller à l’hôpital me faire consulter de peur qu’on me dise que j’ai la Covid-19. Je l’ai traité chez moi avec des décoctions traditionnelles », nous confie Yannick Mabiala.

Dans d’autres cieux, certains comparent cette épidémie saisonnière à la Covid-19 au regard des phénomènes caractéristiques liés à des troubles organiques. Cette grippe hivernale est propre à notre climat et donc survient chaque année. De quoi ne pas s’interroger davantage. Ceci étant, d’aucuns ont été contraints d’éviter les hôpitaux, préférant se doper à base de tisane, citron, gingembre et un peu de miel d’abeilles pour se soulager un temps soit peu des complications grippales dans lesquelles ils se trouvent.

Par contre en cette période de pandémie sanitaire due à la propagation du virus en territoire gabonais, l’application stricte des mesures barrières est nécessaire. « Moi j’ai fait mon test PCR dans un structure de la place et paf j’ai été testé positif au Covid-19. Je me suis juste dit à un moment que c’était juste une simple grippe. Or derrière ça, se cache le virus Covid-19. J’ai aussitôt fait examiné ma famille. La situation est rentrée à la normale gloire à Dieu », rassure un patient de la clinique Billie de Port-Gentil qui a tenu à garder l’anonymat pour éviter toute stigmatisation.

Saisonnière ou pas et avec l’arrivée sur le territoire national du variant Delta suivi d’Omicron, cette épidémie créée de la psychose auprès des populations qui ne savent plus où mettre de la tête. Par ailleurs, les hommes des blouses blanches insistent sur le dépistage pour un diagnostic plus approfondi et une base de données bien définie en ce qui concerne la lutte perpétuelle contre la Covid-19. À cet effet, le lavage régulier des mains et le port de la bavette pour ne citer que ceux-là sont vivement recommandés.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article