Clicky


Nécrologie

Décès à 87 ans de l’ancien coach de la sélection gabonaise de football Alain Da Costa Soares

Décès à 87 ans de l’ancien coach de la sélection gabonaise de football Alain Da Costa Soares
Décès à 87 ans de l’ancien coach de la sélection gabonaise de football Alain Da Costa Soares © 2023 D.R./Info241

La nouvelle est tombée comme un couperet à Libreville et au Gabon en général, ce 9 janvier dans la nuit. Alain Da Costa Soares, l’un des seuls sélectionneurs à avoir emmené l’équipe du Gabon de football en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations en 1996, vient de refermer une page de l’histoire du football gabonais.

Info241 sur Whatsapp

Alain Da Costa Soares est mort à Libreville à l’hôpital d’instructions des armées d’Akanda à l’âge de 87 ans des suites d’une maladie. L’ancien sélectionneur national qui a permis dans l’histoire du football gabonais et africain, que le onze national (Azingo), atteigne pour la première fois de son palmarès, les quarts de finale d’une CAN de football. Le valeureux entraîneur n’a pas tenu longtemps face à une maladie qui le tenaillait depuis des années.

L’illustre disparu

L’histoire retiendra de lui, beaucoup de choses qui resteront gravées dans la mémoire collective. En effet, dans son palmarès avec l’USM, il a remporté la Coupe du Gabon de football en 1987. La même année également, il est arrivé en quarts de finale de la CAN juniors. Un an après, il sort vainqueur de la coupe de l’UDEAC au Cameroun avec le Gabon. Le plus élogieux dans tout ça, c’est qu’il a terminé quart de finaliste avec l’équipe nationale du Gabon (Azingo) en 1996 en Afrique du Sud.

Une des plus belles performances de sa carrière d’entraîneur. De ce fait, on note donc qu’il a dirigé à trois reprises l’équipe nationale du Gabon de 1987 à 1989, puis de 1994 à 1997 et de 2000 à 2002. Cependant, comme un clap de fin, en 2013, il fût le président de l’Association des entraîneurs du Gabon. Il était également consultant sportif lors des grands événements footballistiques.

Malheureusement il tire sa révérence sans aucune distinction. C’est du moins ce qu’avait dénoncé dans un passé récent, Paul Kessany, ancien international gabonais. Ce dernier fustigeait sur les réseaux sociaux, l’état déplorable dans lequel se trouvait à cette époque, l’ancien entraîneur national de football, Alain Da Costa Soares, le seul manager à avoir permis au Gabon d’écrire les plus belles pages de son histoire.
« Il n’a jamais été décoré, encore moins récompensé par cette Patrie qu’il a défendu avec honneur, qu’il a donné de la fierté et de la joie. De grâce, n’attendons pas que le pire arrive pour une reconnaissance a titre Posthume. Honorons nos anciens dignement pendant qu’ils sont en vie SVP », avait fait savoir l’ancien international gabonais sur sa page Facebook.

Il faut dire que cette légende du football gabonais, était un contractuel hors statut au ministère des Sports. Après son parcours honorifique en Afrique en 96, lui et son staff avaient bénéficié de la part de feu Omar Bongo, d’une portion de terre au niveau d’Angondjé. À part ces récompenses, il n’a jamais été récompensé à sa juste valeur jusqu’à ses derniers jours. Certainement qu’il sera décoré à titre posthume pour le travail abattu.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article