Front social

Rentrée des classes au Gabon : Marcel Libama appelle au boycott et dénonce une date précipitée

Rentrée des classes au Gabon : Marcel Libama appelle au boycott et dénonce une date précipitée
Rentrée des classes au Gabon : Marcel Libama appelle au boycott et dénonce une date précipitée © 2022 D.R./Info241

Alors que la rentrée des classes est annoncée pour ce 5 septembre au Gabon, cette date ne fait pas l’unanimité. Le leader syndical Marcel Libama, par ailleurs membres de la redoutable Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), a pour sa part dénoncé ce dimanche soir une rentrée précipitée et appelé ses pairs du monde de l’éducation au boycott.

Info241 sur Whatsapp

« Non à la rentrée scolaire précipitée » a-t-il clairement fait savoir via les réseaux sociaux. Il justifie cette précipitation par le fait que « Le bac a pris fin le 30 juillet 2022O on ne peut pas commencer les cours un mois après le 5 septembre 2022 », a-t-il martelé.

Le message du syndicaliste

Selon lui, tous ses collègues des pays voisins sont encore en vacances. « Nous sommes pas les moutons du gouvernement », a pesté le leader syndical visiblement très remonté contre la décision du gouvernement d’avancer la rentrée scolaire au début du mois de septembre, une première dans le pays habitué à l’effectuer qu’en octobre.

Les raisons de ce choix serait purement politique en raison de la présidentielle et des législatives qu’organisera le pays en 2023. « Où est le rapport entre l’élection présidentielle et l’année académique ? », s’est-il interrogé à haute voix. « Donc, il est pour nous inadmissible d’accepter cette rentrée précipitée. D’où notre invitation adressée aux enseignants pour le boycott de cette rentrée scolaire précipitée pour
des raisons politiques
 », a-t-il ajouté.

Avant de rappeler à ses pairs que « les vacances ne sont pas un luxe. Les vacances sont un élément pédagogique. C’est le temps qui est donné aux enseignants comme aux élèves pour se reposer et recharger les batteries pour l’année scolaire suivante ». Reste à savoir si son appel au boycott sera suivi par les enseignants qui parlent bien trop souvent pas de la même voix.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article