Consternation

Malgré leur évacuation, la mère des triplées venue de Port-Gentil a perdu toutes ses fillettes

Malgré leur évacuation, la mère des triplées venue de Port-Gentil a perdu toutes ses fillettes
Malgré leur évacuation, la mère des triplées venue de Port-Gentil a perdu toutes ses fillettes © 2022 D.R./Info241

Après avoir donné naissance à de magnifiques filles il y a près d’un mois à Port-Gentil, Lindsay Matsanga n’a pas eu le temps de les voir grandir. En effet, les triplées sont « reparties ou retournées » malgré l’évacuation consentie sur la capitale gabonaise pour sauver ces prématurées. Une grande douleur pour la famille, rencontré par les journalistes d’Info241. Il semble bien que l’évacuation sur Libreville n’ait porté aucun fruit.

Info241 sur Whatsapp

Chez la femme enceinte, le bonheur d’accueillir le futur bébé surpasse souvent les émotions négatives causées par les fluctuations physiques et hormonales. Parfois, ce bonheur est doublé, voire triplé. C’est ce qu’a connu Lindsay Matsanga, une jeune gabonaise de 27 qui a donné la vie le jeudi 23 juin dernier en début de matinée à trois magnifiques petites filles, au centre hospitalier régional de N’tchéngué de Port-Gentil. Elles sont nées avec des poids compris entre 900 et 1 000 grammes dans un contexte de grandes prématurées.

Des décès en cascade

Elles sont ainsi nées au bout de 28 semaines, soit sept mois. En effet, une femme enceinte de triplés doit être étroitement surveillée comme du lait sur le feu par son médecin en raison des risques de complications de cette grossesse. Dans cette histoire poignante, Lindsay a finalement perdu l’une de ses triplées quelques jours après avoir fait la connaissance de ses trois adorables bébés, soit le mardi 28 juin dernier après avoir atterri à Libreville pour être pris en charge convenablement.

Alors que cet événement devait signer le début d’une nouvelle vie, avec une famille plus nombreuse et plus unie que jamais, les nouveaux-nés ont souffert de sévères complications. A cet effet, quelques jours plus tard, s’en est suivi le décès de la seconde fille. Une épreuve difficile à vivre pour cette jeune mère qui s’est préparée de fond en comble à accueillir ses triplées. Malheureusement de tout ce qu’elle souhaitait, rien ne s’est réellement accompli.

Tout ça pour ça

Car, ce mardi 4 juillet en journée, la nouvelle est tombée comme un couperet. La dernière des triplées s’en est allée auprès des dieux, mettant fin aux espoirs de Lindsay. « Elle est décédée mardi matin. C’est triste pour moi de vivre ça. Mais on va faire comment ? C’est la vie. Il faut se relever et continuer à se battre comme chaque jour. Je remercie personnellement ceux qui m’ont aidé », a déclaré totalement dépité la mère Lindsay Matsanga. Le dernier nourrisson restant demeurait en effet dans un aspect cardiorespiratoire et thermique.

Malgré l’appel à l’aide et leur évacuation, elles n’ont pas pu survivre. Ce qu’il faut dire, c’est qu’une multiple grossesse doit faire l’objet d’un suivi médical très strict et rigoureux. Parce que la principale menace d’une grossesse multiple reste la prématurité du bébé. La moitié des grossesses gémellaires et plus n’arrivent pas à terme. Bref, en hommage à ses triplées, la mère s’est promise de se focaliser désormais et exclusivement sur le bien-être de son premier enfant et de l’aider à grandir sans jamais manquer de rien. Elle garda à jamais l’image de ses trois enfants parties à la fleur de l’âge certainement par manque de suivi médical.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article