CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Front social

Les enseignants de l’UOB suspendent leur grève, le SNEC en grève générale limitée !

Les enseignants de l’UOB suspendent leur grève, le SNEC en grève générale limitée !
Les enseignants de l’UOB suspendent leur grève, le SNEC en grève générale limitée ! © 2021 D.R./Info241

Le Syndicat des enseignants-chercheurs de l’Université Omar Bongo (SNEC-UOB) a décidé à l’issue d’une assemblée générale ce lundi, de rouvrir le portail de l’université en raison de l’ouverture des négociations avec le recteur. Ces derniers revendiquent entre autres, le retrait immédiat du calendrier de la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) qui faisait démarrer les activités pédagogiques le 17 mai 2021.

Moov Africa

« Ce lundi marque le début des négociations par conséquent, le portail doit être officiellement officiellement ouvert », a déclaré Mathurin Ovono Ébè, président du SNEC-UOB à l’issue de leur assemblée générale. De son côté, le SNEC national a annoncé ce lundi, son entrée en grève générale illimitée. « Le SNEC national est en grève générale et limitée. Un procès verbal sera envoyé à tous les responsables d’établissement, à chaque recteur d’université pour dire que le SNEC national est en grève à compter d’aujourd’hui », a déclaré pour sa part Jean Rémy Yama président du SNEC national.

Une autre vue de cette double assemblée générale

Avant de détailler le déroulement de cette grève qui concernera l’ensemble des établissements universitaires publics du pays : « Nous allons procéder progressivement à la fermeture des portails des universités en laissant les portillons ouverts ou les autres accès ouvert, pour permettre à ceux qui ne suivent pas le Mouvement d’humeur de vaquer à leurs occupations », a-t-il déclaré. Le SNEC réclame aux autorités gabonaises l’apurement total de la dette des vacations de 2014-2015 à 2019-2020.

Mais aussi, la régularisation immédiate de toutes les situations administratives, la nomination d’un recteur et de ses vice-recteurs - Mesmin-Noël Soumaho n’étant qu’intérimaire depuis le limogeage de Marc-Louis Ropivia -, la nomination d’un secrétaire général adjoint de l’UOB et la nomination des deux directeurs de département manquant à la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE).

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article