Vie syndicale

Hôpital régional de Port-Gentil : Richard Mezui Abessolo à la tête du SYMEFOGA

Hôpital régional de Port-Gentil : Richard Mezui Abessolo à la tête du SYMEFOGA
Hôpital régional de Port-Gentil : Richard Mezui Abessolo à la tête du SYMEFOGA © 2021 D.R./Info241

Ce vendredi a eu lieu dans la salle de séminaires de l’Hôpital régional de N’tchenguè de Port-Gentil (Ogooué-Maritime), l’élection du nouveau bureau provincial du Syndicat des médecins et fonctionnaires du Gabon (SYMEFOGA). Une élection qui fait suite à l’élection de Dr Jonas Mboumba, ancien président provincial du SYMEFOGA, récemment porté vice-président national de cette centrale syndicale il y a deux mois.

Info241 sur Whatsapp

C’est le 4 novembre dernier que devait se tenir ledit vote électif. Celui-ci a été renvoyé afin de faire respecter les critiques d’éligibilité. Ainsi, pour ce qui est des critères proprement dits de l’élection, il fallait que chaque candidat soit médecin fonctionnaire. Deuxièmement, qu’il soit également un sympathisant du SYMEFOGA. La constitution du dossier de candidature comprenait une lettre manuscrite dûment signée par la tête de liste du bureau qui désire se présenter. Cette liste devait être constituée de trois membres au minimum. Et toute candidature à l’élection ne peut figurer que sur une liste.

L’opération de vote d’hier

En gros, pour ce qui est de l’élection d’hier, la date de dépôts de dossiers de candidature a été arrêtée au 25 de ce mois à 11h00. À ce titre, seule une liste a été enregistrée. Elle est composée de quatre médecins dont la tête était constituée du Dr Richard Mezui Abessolo, qui s’est présenté en qualité de président. Le Dr Dipanga Mateyi s’est proposé en tant que candidat pour la vice-présidence. S’agissant du médecin Fabrice Ovili Anguilet, il s’est porté garant d’assurer le poste de secrétaire général en cas de victoire. Dr Biyene Sayo Anaïsa se place comme trésorière générale. Voici constituée la seule et unique liste soumise au vote.

« Nous allons continuer la lutte syndicale. Elle implique la revendication des meilleures conditions de travail au sein de l’hôpital. Elle passe également par une bonne collaboration avec l’administration de l’hôpital. Nos actions se basent sur ça. Nous avons avec le bureau sortant dont j’étais membre, acquis un certain nombres de points avec l’administration. Nous devons chercher à consolider ces acquis et voir si on peut améliorer un bon nombres de choses parce que beaucoup reste à faire », a déclaré le candidat Richard Mezui Abessolo avant l’élection.

Ainsi sur les13 votants, le vote a enregistré deux bulletins nuls, un bulletin blanc,
et 10 bulletins pour. De facto Richard Mezui Abessolo, remporte haut la main l’élection avec 76,92% pour contre 15,48% contre et 7,6% de bulletins non exprimés. Un mandat de 3 ans s’ouvre donc à eux avec beaucoup de bataille. « C’est un sentiment de satisfaction, de joie en tant que président provincial du SYMEFOGA. Nous savons que les tâches qui nous attendent sont difficiles. Les combats syndicaux sont des combats perpétuels. Nous allons nous y atteler et faire en sorte que nous puissions porter haut la revendication syndicale. Je suis très satisfait », a conclut le nouveau président du bureau provincial du SYMEFOGA Port-Gentil.

La nouvelle équipe du Symefoga

Le nouveau bureau dans sa vision, essayera de réinitialiser son cahier de charges qui lui permettra de mieux se défendre lors des négociations en collaboration avec leur collègues de Libreville. En effet, deux problèmes majeurs demeurent inscrits en rouge dans leur cahier de charges : la situation des nouveaux médecins qui ne sont pas en pré-salaire et la situation des médecins gabonais spécialistes qui ne sont toujours pas reclassés. Au passage, selon une source, ils sont près de 70% qui ne sont pas reclassés en République gabonaise et sont surtout payés avec le salaire de médecins généralistes. Une autre paire de manche que devra traiter le SYMEFOGA avec la tutelle.

Il faut dire que la province de l’Ogooué-Maritime a été portée au rang de vice-présidente nationale de ce syndicat national grâce notamment au travail abattu lors de leurs nombreux mouvements de revendications dus aux impayés CNAMGS de 2020 et à des meilleures conditions de travail. Une fierté pour l’ensemble des médecins de Port-Gentil puisque les choses ont bel et bien changé dans cette structure de référence en matière de santé dans l’Ogooué-Maritime.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article