Déraillement

Encore un déraillement de train et une suspension du trafic ferroviaire au Gabon

Encore un déraillement de train et une suspension du trafic ferroviaire au Gabon
Encore un déraillement de train et une suspension du trafic ferroviaire au Gabon © 2021 D.R./Info241

Un mois après le dernier incident survenu entre les gares d’Abanga (Moyen-Ogooué) et d’Oyan (Estuaire), le réseau ferroviaire géré par la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) vient de connaitre un énième déraillement. Cette fois-ci, l’incident est survenu ce matin peu après 7h entre les gares d’Oyan et de Mbel (Estuaire) au PK111+600. Le déraillement qui a fait d’important dégâts matériels, a eu pour conséquence la suspension du trafic et l’annulation des trains voyageurs prévus à 16h00.

Moov Africa

Lire aussi >>> Un énième déraillement de train provoque l’interruption du trafic ferroviaire au Gabon

Un train minier a une nouvelle fois occasionné l’arrêt total du trafic ferroviaire ce jeudi. Selon le communiqué de la Setrag parvenu à la rédaction d’Info241, l’incident a eu lieu à 7h17 entre deux gares de l’Estuaire. Sur les images du déraillement, l’on peut voir une vingtaine de wagons renversés avec le précieux minerai exploité par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog).

Le précieux minerai victime de l’accident

L’entreprise filiale du géant français Eramet via la Comilog, a dans la foulé, annoncé l’annulation des trains de voyageurs N°433 et n°412 prévu ce jeudi dans les deux sens Owendo-Franceville et Franceville-Owendo. Avant de promettre que « des mesures commerciales sont mises en place pour les voyageurs des trains impactés qui souhaitent annuler ou reporter leurs voyages ».

Une vue des dégâts sur le réseau ferré

Toujours selon le communiqué de l’entreprise de gestion du rail gabonais, « la reprise de toutes les circulations sera effective le vendredi 23 avril 2021 à 20h ». Après cet énième incident impactant, la Setrag a dit renouveler « ses sincères excuses pour les désagréments causés et remercie son aimable clientèle pour la bonne compréhension ». Un énième incident qui interroge sur la vétusté du réseau ferré gabonais victime d’avaries à répétition.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article