L'info en bref...

Soudan : 3 morts lors des manifestations hostiles à l’armée dans plusieurs villes

Soudan : 3 morts lors des manifestations hostiles à l’armée dans plusieurs villes
Soudan : 3 morts lors des manifestations hostiles à l’armée dans plusieurs villes © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Trois personnes ont été tuées, jeudi, au Soudan, lors de manifestations contre le régime militaire dans diverses régions du pays, a déclaré le Comité central des médecins soudanais (CCMS). Le Comité a indiqué, dans un communiqué, que les trois personnes ont été tuées lors de manifestations organisées dans les villes d’Omdurman et de Bahri, toutes deux proches de la capitale Khartoum, après que les forces de sécurité ont ouvert le feu contre les manifestants.

Une vue des manifestations d’hier

Cela porte à 60 le nombre de manifestants tués depuis le début des mouvements de protestation hostiles à l’armée en octobre dernier, peut-on lire dans le communiqué. Des manifestations à l’échelle nationale ont à nouveau éclaté, tant dans la capitale Khartoum que dans d’autres villes du pays, trois jours après la démission du Premier ministre Abdallah Hamdok. À Bashdar, centre de Khartoum, des milliers de manifestants venus de différents quartiers ont scandé des slogans dénonçant le coup d’État militaire d’octobre et ont réclamé le rétablissement d’un régime civil dans le pays.

Le Soudan est en proie à des troubles depuis le 25 octobre, date à laquelle les militaires soudanais ont démis le gouvernement de transition d’Abdallah Hamdok et décrété l’état d’urgence. Avant la prise de pouvoir militaire, le Soudan était administré par un Conseil de souveraineté composé de responsables militaires et civils qui supervisait la période de transition jusqu’aux élections de 2023, dans le cadre d’un pacte provisoire de répartition du pouvoir entre les militaires et la coalition des Forces de la liberté et du changement.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève