Front social

Salaires impayés à la mairie de Port-Gentil : vers un dénouement heureux ?

Salaires impayés à la mairie de Port-Gentil : vers un dénouement heureux ?
Salaires impayés à la mairie de Port-Gentil : vers un dénouement heureux ? © 2021 D.R./Info241

« Travail égal salaire », c’est ce qu’ont fait savoir les agents municipaux de la mairie de Port-Gentil le jeudi dernier au secrétariat général de cette administration en entamant une marche pacifique en direction de l’hôtel de Ville. Cette marche visait principalement à dénoncer la situation des retards de paiement de ces salariés gabonais bancarisés. Face à cet état de siège, une rencontre urgente a eu lieu vendredi dernier à 10h entre le secrétaire général de la mairie de Port-Gentil, Sylvestre Onanga, et les membres du syndicat communal, solidarité.

Moov Africa

Les conclusions de cette rencontre sont les suivantes :
- Suspension provisoire des virements de salaires de tous les agents de la mairie de Port-Gentil à compter de ce mois de novembre, puis paiement direct des salaires au Trésor public.
- Reprises des réunions de la Commission administrative et paritaire (C.A.P) dès la semaine prochaine afin de traiter tous les agents dont la priorité demeure les salaires, etc.

Un dénouement à la crise

« Lors de notre rencontre, le SG a reconnu que les retards de salaires ne réjouissent personne. Et après, nous sommes tous tombés d’accord que personne ne sera désormais payée dans les banques jusqu’à ce que le problème soit réglé. Puis, ceux qui ont des crédits, la mairie va adresser des correspondances aux structures bancaires, pour que celles-ci procèdent au retrait étape par étape des crédits des agents. Et enfin, la CAP va piloter ce dossier pour trouver des solutions à long terme pour que nous n’ayons plus ce problème de retards de salaires », a laissé entendre Jean-Jacques Ogoula, président du syndicat communal Solidarité.

La réunion de vendredi avec les autorités municipales

Cependant, il faut dire que les conclusions de ces échanges seront bien évidemment transmises au maire Gabriel Tchango dès son retour de voyage. Toutefois, ce mercredi en début d’après-midi, une assemblée générale aura lieu à la COSYGA. Une rencontre au cours de laquelle tous les agents municipaux prendront part et où ils débattront sur deux points. Entre autres : celui de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) sur le non-versement des cotisations par la mairie et bien entendu, celui de l’obligation vaccinale des agents.

Une AG ce mercredi

« Le président de la République avait dit que le vaccin n’est pas obligatoire. Mais la décision du gouvernement comme quoi, celui qui n’a pas été vacciné ne pourra pas accéder à son lieu de travail ou aux lieux publics. À partir de ce moment, ça devient une obligation et une contrainte. Alors que chacun est libre de pouvoir ou pas se faire vacciner. Nous n’avons pas la garantie que la vaccination aujourd’hui est nécessaire. Donc retenez que c’est à la sortie de notre AG dont prendra part la Dynamique unitaire que nous allions décider s’il y a grève ou pas », conclut-il.

Une décision qui sera prise par l’ensemble des travailleurs de la mairie de la capitale économique gabonaise. Le rendez-vous est donc pris pour ce mercredi 24.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article