CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Nigeria : Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram se serait donné la mort

Nigeria : Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram se serait donné la mort
Nigeria : Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram se serait donné la mort © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Le groupe djihadiste État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) a affirmé dimanche que le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, s’était donné la mort lors de combats entre deux groupes rivaux. Des rumeurs sur le décès du leader djihadiste ont fait surface le mois dernier, mais ni Boko Haram ni le gouvernement nigérian n’ont confirmé sa mort.

Selon un enregistrement remis aux agences de presse, Shekau se serait suicidé en déclenchant un explosif, pour échapper aux combattants de l’Iswap, qui l’avaient débusqué après une traque de plusieurs jours. L’Iswap, reconnu par l’État islamique, est né en 2016 d’une scission avec Boko Haram auquel il reproche notamment des meurtres de civils musulmans. Les hostilités entre Boko Haram et Iswap profitaient également à l’armée nigériane.

Depuis 2019, l’armée nigériane s’est retirée des villages et bases de petite importance, pour se retrancher dans des « supercamps », une stratégie critiquée car elle permet aux djihadistes de se déplacer sans entraves dans les zones rurales. Depuis le début de la rébellion du groupe islamiste radical Boko Haram en 2009 dans le nord-est du Nigeria, le conflit a fait près de 36 000 morts et deux millions de déplacés.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève