CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Ecosystème

La préservation des écosystèmes au cœur du Jour de la Terre 2021

La préservation des écosystèmes au cœur du Jour de la Terre 2021
La préservation des écosystèmes au cœur du Jour de la Terre 2021 © 2021 D.R./Info241

Tous les 22 avril, la planète entière célèbre le Jour de la Terre. À cette occasion, de nombreuses activités sont organisées, comme des marches dans la nature, des actions pour ramasser les ordures laissées sur les plages ou dans les forêts, ou encore la mise en avant d’associations ou d’entreprises locales respectant l’environnement. Cette année a marqué le 51e anniversaire de l’événement mondial, prouvant que la question de la préservation de la planète est toujours au cœur des préoccupations de demain.

Moov Africa

Un constat alarmant

La préservation de la planète est désormais au cœur des débats

Alors que le Jour de la Terre 2019 mettait en lumière la pollution environnementale causée par le plastique, l’événement de cette année a permis d’amorcer une réelle discussion sur la protection des écosystèmes. Cette journée est importante car elle agit comme un appel aux dirigeants internationaux, aux entrepreneurs et même aux influenceurs. Le but est de réveiller les consciences mais également de pousser les politiques à prendre davantage au sérieux la question environnementale qui est à l’origine du réchauffement climatique.

Et le sujet de cette année n’a pas été choisi par hasard : alors que 2020 a prouvé plus que jamais que les écosystèmes de la planète étaient en danger et par là même, menaçaient l’équilibre environnemental, il était important de donner un signal d’alerte. Cette perte de la biodiversité que les scientifiques constatent serait l’une des causes de la propagation de maladies, impactant ainsi la nature, mais aussi, comme nous l’avons vu, l’économie mondiale et nos sociétés.

Les actions à mener

La déforestation est l’une des causes de la disparition des espèces

Afin de lutter pour la préservation des écosystèmes, plusieurs points clés ont été mis en avant par les organisateurs de l’événement. Car il ne s’agit pas seulement de mener un constat ! En effet, même s’il est important d’informer un large public des questions environnementales en jeu, il est tout aussi essentiel de mettre en avant les solutions possibles pour en ralentir les effets. 

Tout d’abord, l’événement met en avant l’enjeu majeur que représente la reforestation des zones sauvages menacées. En effet, la faune est particulièrement impactée par la réduction de son territoire, mais certains peuples le sont également ! 

Autre solution : promouvoir une alimentation plus locale. En effet, les méthodes d’agriculture et de production, le transport et la transformation de ce que nous mangeons, tout cela a un coût environnemental énorme et est très polluant. 

Le Jour de la Terre a également voulu mettre en avant l’éducation du public face aux enjeux environnementaux. Dans cette démarche, c’est la création d’emplois, le développement d’un marché plus responsable et la mise en place de moyens pour les collectivités locales et citoyennes qui ont été promus. 

Enfin, l’événement a rassemblé de nombreux bénévoles et scientifiques du monde entier, en leur donnant une visibilité nécessaire sur leurs travaux de recherche et leurs différentes actions. Pouvoir rassembler les savoirs et agir ensemble pour un but commun est donc l’une des priorités de ce mouvement mondial.

Les perspectives d’avenir

Malheureusement, il est désormais évident que les accords de Paris vont être difficiles à respecter. De nombreux pays sont bien en retard sur leurs engagements, et malgré une question environnementale qui devient une préoccupation majeure dans le monde, certains gouvernements ne semblent pas être très enclins à accélérer la transition écologique de leur pays. 

Cependant, même si on pourrait reprocher aux politiques leur manque d’action, les acteurs locaux sont de plus en plus mobilisés : associations, entrepreneurs, consommateurs, ou scientifiques comme le chercheur gabonais Dr Nestor Engone Elloué sont désormais tous unis pour informer le public des enjeux de la question environnementale et trouver les solutions de demain. De nombreux événements sont organisés et des mouvements citoyens se créent partout dans le monde pour faire pression sur les gouvernements et pour agir au quotidien. Le Jour de la Terre, même s’il n’a parfois pas les effets escomptés sur les politiques menées, permet toutefois de maintenir la discussion ouverte et de mettre en lumière les solutions possibles.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article