Passage en force

Covid-19 : Ali Bongo et son gouvernement rendent habilement payant les tests PCR !

Covid-19 : Ali Bongo et son gouvernement rendent habilement payant les tests PCR !
Covid-19 : Ali Bongo et son gouvernement rendent habilement payant les tests PCR ! © 2022 D.R./Info241

Suivant la décision de la Cour constitutionnelle du 31 décembre 2021, le gouvernement gabonais réuni en conseil des ministres ce lundi par visioconférence a finalement décidé de rendre payant les tests de dépistage PCR de la Covid-19. Selon le projet de décret pris par Ali Bongo, les tests ne seront désormais gratuits que pour les personnes excusées par Comité national de vaccination (Copivac). Une manière habile de contourner la décision d’annulation de l’arrêté 685/PM du 24 décembre, déclaré vendredi inconstitutionnel.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Humilié par ses citoyens, le gouvernement gabonais bouderait-il l’annulation de l’arrêté 685/PM ?

Douché par la société civile qui a bloqué l’application de deux arrêtés controversés, le pouvoir exécutif gabonais n’entend toujours pas perdre son bras de fer. Après la censure de la Cour constitutionnelle, Ali Bongo et son équipe gouvernementale ont rapidement trouvé une parade : laisser la fenêtre des tests gratuits qu’aux seules personnes dont la vaccination Covid-19 serait contre-indiquée et la suppression des tests PCR dits normaux, censés rester eux gratuits sous conditions.

Selon le communiqué final du Conseil des ministres de ce 3 janvier, « un projet de décret portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19pris en application des dispositions de la Loi n° 003/2020du 11 mai 2020 » sera signé prochainement par Ali Bongo. Celui-ci fixera les nouvelles mesures de riposte applicable dans le pays.

Ce nouveau décret reprend certaines dispositions de l’arrêté 685/PM. Il s’agit de :
- l’obligation de dépistage à l’arrivée pour les voyageurs vaccinés avec exemption de quarantaine,
- la période de quarantaine de 5 jours pour les non-vaccinés dans un hôtel agréé,
- l’augmentation des vols internationaux de 2 à 5 par semaine par compagnie,
- l’autorisation spéciale de circuler à l’intérieur du pays pour les non-vaccinés,
- la gratuité des tests de dépistage pour les non éligibles à la vaccination,
- les tests PCR VIP à 50 000 FCFA et à 30 000 FCFA pour les voyageurs étrangers
- les tests PCR VIP à 10 000 FCFA pour les collectivités, institutions, administrations ou entreprises publiques et privées,
- la validité des test de dépistage à 2 jours pour les tests antigéniques et 14 jours pour ceux PCR,
- l’accès aux lieux publics (administrations, entreprises, restaurants, snack-bar, boites de nuit) hors hôpitaux, pharmacies, marchés, commerces et banques pour les non-vaccinés à la présentation d’un test de dépistage négatif en cours de validité,
- l’accès aux lieux publics (administrations, entreprises, restaurants, snack-bar, boites de nuit) hors hôpitaux, pharmacies, marchés, commerces et banques pour les vaccinés à la présentation d’une attestation ou d’une carte de vaccination,
- l’exemption du couvre-feu pour tous les employés vaccinés des restaurants, snack-bar, boites de nuit,
- l’autorisation de circuler aux heures de couvre-feu pour toute personne vaccinée.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article