Attouchements sexuels présumés

Accusé d’être à son tour un pédophile, Me Chaka surpris, s’en défend énergiquement

Accusé d’être à son tour un pédophile, Me Chaka surpris, s’en défend énergiquement
Accusé d’être à son tour un pédophile, Me Chaka surpris, s’en défend énergiquement © 2021 D.R./Info241

Le scandale des abus sexuels dans le monde football gabonais s’est étendu mardi, au taekwondo avec la désignation de Me Martin Aveyra alias Chaka comme coupable présumé. Déjà condamné sans être entendu notamment par la Ligue de taekwondo de l’Estuaire, le responsable de clubs s’en défend et évoque le cas d’accusations d’attouchements qui ont été abandonnées contre lui car manifestement l’œuvre diffamatoire d’un jeune taekwondoïste. Une désignation comme potentiel pédophile qui aura surpris l’intéressé, qui dénonce un acharnement sur sa personne.

Info241 sur Whatsapp

Romain Molina, le journaliste français à l’origine des révélations autour du scandale d’abus sexuels dans le football gabonais se serait-il trop vite avancé sur le cas de Me Chaka ? La question est vivement posée au regard de la réaction de l’intéressé aux lourdes accusations qui pèsent désormais contre lui. Accusations qu’il a du reste balayé d’un revers de la main tout autant qu’il dit en être surpris.

« Je ne reconnais pas ces faits. Il s’agit d’un enfant que j’ai pris dans mon club à 8 ans pour en faire un champion du Gabon et une ceinture noire. Il voulait simplement quitter le club et a déclaré que je lui ai fait des attouchements. Ce que je ne reconnais pas et que j’ai signifié à son père », s’est défendu le mis en cause, épinglé mercredi par des nouvelles révélations du journaliste.

« Mais contre toute attente, 6 mois après, le responsable du club m’a appelé pour me présenter ses excuses et celles du père. Et j’ai laissé tomber », a dénoncé Me Chaka dans des propos rapportés par nos confrères de GabonAllSport. Concernant les mobiles de cette cabale ourdie contre lui, Me Chaka y voit un tout bonnement un complot. « Je crois qu’il s’agit d’une campagne de nuisance de ma personne par ce parent à qui je ne dois rien du tout », a-t-il souligné.

Concernant les suspensions hâtives prononcées contre lui par la ligue de l’Estuaire, Me Chaka n’a pas manqué de dénoncer des vices de forme. « Quand j’ai reçu ce communiqué, j’ai essayé de joindre le président de la ligue, sans suite. Et je vous informe que je ne suis pas d’accord avec cette décision car la ligue et la fédération devaient me convoquer en tant que responsable de club pour m’écouter. Ce qui n’a pas été fait », a conclu le coach de deux clubs de l’Estuaire.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article