04:31

Présidentielles 2016

L’association Valeurs et idéologies de Pierre Mamboundou plébiscite Jean Ping


Politique
  • L’association Valeurs et idéologies de Pierre Mamboundou plébiscite Jean Ping © 2016 D.R./Info241
Publié le 28 mai 2016 à 15h01min

L’association Valeurs et idéologies de Pierre Mamboundou (VIP) a lancé officiellement ses activités ce samedi à la chambre de commerce de Libreville. Les défenseurs de la mémoire et des idées de l’opposant historique gabonais, natif de Ndéndé dans le département de la Dola (sud du Gabon), ont plébiscité la candidature de Jean Ping pour la présidentielle de 2016.

La cérémonie de présentation de cette association politique s’est faite devant un parterre d’invités dont les hommes politiques de l’opposition acquis à la candidature de Jean Ping. Les membres de cette organisation sont résolument engagés à fustiger l’instrumentalisation et l’accaparement du département de la Dola et de la ville de Ndéndé par Yves Fernand Manfoumbi, conseiller politique d’Ali Bongo. En manifestant leur soutien indéfectible à la candidature de l’opposant Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine.

Pour les organisateurs de la dite structure, Ndéndé n’est pas la propriété de qui que ce soit, car cette terre appartient à tous ses fils et filles peu importe leurs obédiences politiques. D’où selon les membres l’association valeurs et idéologies de Pierre Mamboundou (VIP), « les valeurs d’alternance démocratique, d’état de doit, de bonne gouvernance, de démocratie, jadis ancrées dans cette ville, fleuron historique de l’oppositionau régime d’Omar Bongo, véhiculées par l’opposant charismatique Pierre Mambondou doivent être restaurer. Tel est l’objectif primordial de la mise en place de cette association politique dont le gotha des membres sont natifs de la Dola. »

Lire aussi >>> Jean Ping a bien mis les pieds dans le fleuron historique de l’opposition à Ndendé

Pour la petite histoire, a expliqué Ferdinand Mouketou, conseiller du VIP, "des jeunes instrumentalisés par le conseiller du président gabonais Ali Bongo, coordonnateur du « Plan Stratégique Gabon émergent », Yves Fernand Manfoumbi (Manf10) s’étaient permis d’organiser une marche hostile à l’opposition gabonaise et à l’arrivée de Jean Ping à Ndéndé. Notre association avait pesé de tout son poids pour contrecarrer ces plans machiavéliques afin que la tournée dans la Dola de Jean Ping se passe en toute quiétude. Et nous avons réussi par l’adhésion populaire sensible à l’importance de l’alternance politique au Gabon ."

S’exprimant au nom de la nouvelle structure naissante se revendiquant des valeurs de Pierre Mamboundou, qui signalons-le, au soir de sa vie a fait allégeance au régime Bongo-PDG et qui avait consolidé publiquement l’accession contestée à la magistrature suprême d’Ali Bongo, le porte-parole du VIP, Parfait Doukakas, fils du martyr homme politique opposant gabonais Doukakas Nziengui Moukwaty a rendu un vibrant hommage à tous les hommes et femmes gabonais qui ont payé de leur vie le prix de leur engagement politique pour avoir défendu avec conviction, la démocratie, la justice, les libertés individuelles et collectives, le bien être collectif.

Une vue de l’assistance qui a répondu présent à ce lancement officiel

Parfait Doukakas a invité l’ensemble des acteurs politiques gabonais à intégrer un devoir de mémoire, à l’endroit de l’ensemble des valeureux combattants gabonais qui se sont battus pour la liberté du Gabon. En reconnaissance de leur sacrifice, une minute de silence a été observée en mémoire de tous ces martyrs, véritables héros de la nation gabonaise. Selon le porte-parole du VIP, « l’ensemble des promesses contenues dans le programme politique d’Ali Bongo sont frappés d’un échec cuisant. C’est une liste d’insuccès qui montre le médiocre bilan du président sortant. C’est pourquoi nous devons prendre position ouvertement et exprimer un désarroi solidaire à tous les niveaux. En faisant preuve de résistance patriotique et pacifique face à l’intimidation ».

Voici les valeurs qui aiguillonnent notre mouvement sont indique-t-il, « l’enracinement des idéaux démocratiques et multipartismes, installation d’un véritable état de droit, la limitation des mandats présidentiels soit effective, la réforme de la Cour constitutionnelle, l’intégration sociale, la moralisation de la vie publique, la bonne gouvernance, l’accès à l’éducation et à l’emploi pour tous tous les citoyens, la préservation de l’environnent et de l’écosystème, la décentralisation. Les membres de VIP souhaitent de mettre en place une concertation vérité et réconciliation pour que le dialogue soit rétabli entre toutes les couches sociales politiques du Gabon . »

Ainsi, le conseiller Guy Ferndinand Mouketou a procédé à la présentation du bureau directeur constitué comme suit : président, M. Lié Moussavou, vice-président, M. Jean Pierre Moubamba, secrétaire général, Armand Mabicka , secrétaire général adjoint : M. Kombila Mickala, trésorier général, Mme Mandjoka Bounzanga Lydie, délégué en charge des relations extérieures et de la mobilisation, M. Jean Mihindou , M. Guy Germain Mouloungui, président d’honneur et enfin le conseiller, porte-parole, Parfait Doukakas.

La bataille pour réunir des soutiens pour la prochaine élection présidentielle bat son plein au Gabon. Jean Ping continu à réunir des forces politiques et associatives du changement à sa cause. Mais l’épineuse question de la probité des institutions dites républicaines, Ministère de l’Intérieur, CNC, CENAP, Cour Constitutionnelle demeurent irrésolues. Depuis plus de 45 ans, l’opinion gabonaise sait qu’elles sont biaisées et conçues pour que la candidature contestée d’Ali Bongo soit non seulement acceptée, mais aussi pour que le régime au pouvoir depuis 1967 puisse perdurer sa longévité antidémocratique.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile