CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Zambie : le président Lungu s’écroule devant ses troupes lors d’une cérémonie officielle

Zambie : le président Lungu s’écroule devant ses troupes lors d’une cérémonie officielle
Zambie : le président Lungu s’écroule devant ses troupes lors d’une cérémonie officielle © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Le président Zambien Edgar Lungu a fait une crise de vertige alors qu’il présidait hier à Lusaka la cérémonie officielle de la 45e journée nationale des forces de défense. Il s’est écroulé en public et surtout devant ses troupes. Sur le coup, sa garde rapprochée se précipite vers lui pour le secourir. C’est la panique totale. Le dispositif sécuritaire est en branle. Le chef de l’État Zambien est remis debout, s’engouffre dans sa limousine et quitte la place des fêtes pour le palais présidentiel où une équipe médicale l’attend sur place. Entre-temps, la cérémonie prend fin tout comme la retransmission de celle-ci par la télévision nationale.

« Le président de la République de Zambie, le Dr Edgar Chagwa Lungu, a ressenti cet après-midi des vertiges soudains alors qu’il officiait lors de la 45e cérémonie de commémoration et d’investiture de la Journée des forces de défense. Son Excellence s’est immédiatement rétablie et s’est dirigée vers la voiture officielle et est retournée à sa résidence à State House. Le président tient à assurer le grand public, à tous les citoyens concernés et la communauté internationale qu’il va bien et qu’il a continue de s’acquitter de ses fonctions de chef d’État, de gouvernement et de commandant en chef des forces de défense », a déclaré quelques heures plus tard, le secrétaire du cabinet du président Zambien, Simon Miti, dans un communiqué

Ce n’est pas la première fois que le président Zambien connaît ce type de malaise. En 2015, alors qu’il venait de prendre le pouvoir, il a été hospitalisé. Les médecins avaient déclarés qu’il souffrait d’achalasie, une maladie rare qui attaque l’œsophage et entraîne des crises d’hypoglycémie. Ce nouveau malaise survient à trois mois de la présidentielle prévue le 12 août 2021. Le chef de l’État sortant âgé de 64 ans est candidat à sa propre succession. Arrivé au pouvoir en 2014 suite à la mort de son prédécesseur Michael Sata, mort avant la fin de son mandat, il est élu en 2016. Hakainde Hichilema, chef du Parti uni pour le développement national (UPND), sera une nouvelle fois son principal opposant.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève