CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 14 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 164 +1

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

54 -10 40 925 25 384 +14
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Effets secondaires

Vaccin Sinopharm : le Gabon dément la survenue d’effets secondaires chez un patient

Vaccin Sinopharm : le Gabon dément la survenue d’effets secondaires chez un patient
Le patient présenté comme ayant eu des effets secondaires © 2021 D.R./Info241

Le vaccin chinois utilisé par le Gabon dans sa campagne vaccinale contre la Covid-19 aurait-il causé plusieurs effets secondaires chez un patient désormais interné au CHU de Libreville ? Non, répond vigoureusement ce jeudi, le ministère de la Santé dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241. Un démenti face à un message audio qui circule depuis, évoquant l’existence d’un patient interné d’urgence après avoir reçu le vaccin offert au Gabon par la Chine pour vacciner sa population.

Moov Africa

Selon l’audio qui a fuité sur les réseaux sociaux et particulièrement sur la messagerie WhatsApp, un retraité gabonais aurait été admis ce lundi au CHU de Libreville face aux complications du vaccin contre la Covid-19 qu’il aurait reçu. Cet ancien fonctionnaire du ministère de la Culture et des Arts souffrirait le martyre. « Le vaccin a déclenché toutes les pathologies dont ils souffrent. Sa tension a augmenté et la prostate qui a déclenché », relate la voix d’un homme dans le message audio devenu viral.

Le gouvernement gabonais a vite fait de réagir à ces informations alarmantes. C’est le ministère de la Santé qui s’y ait donné à cœur joie. Face à ce message audio, « le Ministère de la Santé tient à préciser qu’à ce jour, le vaccin Sinopharm a été administré à 5115 personnes dont 67 ont reçu leur deuxième dose conformément au protocole de ce vaccin ». Et de battre en brèche : « Aucun effet secondaire majeur n’a été enregistré par les équipes de la pharmacovigilance du Comité national de vaccination contre la Covid-19 ».

Pour le gouvernement gabonais, il s’agirait d’une énième machination ourdie par les opposants à la campagne de vaccination au lieu d’y voir simplement une méconnaissance médicale . « C’est dire que ce message audio est une fois de plus l’œuvre des personnes mal intentionnées », croit savoir le ministère de la Santé. Car pour ce ministère, ce message audio véhiculerait de « fausses informations sur l’existence des manifestations postvaccinales indésirables (MAPI) causées par le vaccin Sinopharm ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article