CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Après le coup d’Etat

Sans surprise, la CEDEAO suspend la Guinée de toutes ses instances suite au coup d’Etat

Sans surprise, la CEDEAO suspend la Guinée de toutes ses instances suite au coup d’Etat
Sans surprise, la CEDEAO suspend la Guinée de toutes ses instances suite au coup d’Etat © 2021 D.R./Info241

Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont décidé mercredi, de suspendre la Guinée Conakry de toutes ses instances de décision, après le coup d’Etat qui a renversé dimanche dernier, le président Alpha Condé, a appris l’Agence Anadolu d’une source diplomatique.

Moov Africa

« D’ores et déjà, la CEDEAO a décidé de suspendre la Guinée de toutes ses instances de décision et demande que cette décision soit respectée par l’Union africaine et les Nations Unies », a déclaré mercredi soir à la presse le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso Alpha Barry, à l’issue d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO tenu en virtuel et consacré à la situation socio-politique en Guinée.

Le chef de la diplomatie du Burkina Faso a déclaré que les chefs d’Etat de la CEDEAO sont « très préoccupés par la situation socio-politique en Guinée », suite au coup d’’Etat de dimanche dernier et l’arrestation du président Alpha Condé. « A ce niveau les chefs d’Etat ont exigé le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées, la libération immédiate du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées et le retour à l’ordre constitutionnel », a ajouté Barry.

Ils ont également annoncé l’envoi d’une mission de haut niveau en Guinée dès ce jeudi pour discuter avec les nouvelles autorités, a-t-il ajouté précisant que c’est à l’issue de cette mission que la CEEDEAO devrait pouvoir réexaminer ses positions. A l’ouverture des travaux, le président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, le président ghanéen, Nana Akufo Addo avait salué la promptitude des chefs d’Etat qui a permis la tenue de cette réunion, « signe de leur engagement fort vis-à-vis des objectifs de notre organisation régionale ».

Selon le président Nana Akufo Addo cité dans un communiqué de la présidence du Burkina Faso, cette rencontre a pour but d’examiner « l’incident regrettable survenu en Guinée », en vue de déterminer « une réaction commune à cette entorse aux principes de gouvernance que nous avons adoptés ».

Dimanche, des militaires dirigés par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya ont arrêté le président Condé réélu en octobre 2020 pour un 3ème mandat fortement contesté. Le coup d’État a été fermement condamné dimanche par les Nations Unies, l’Union africaine et la communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article