L'info en bref...

Révision constitutionnelle : Ali Bongo aura le pouvoir de nommer des sénateurs

Révision constitutionnelle : Ali Bongo aura le pouvoir de nommer des sénateurs
Révision constitutionnelle : Ali Bongo aura le pouvoir de nommer des sénateurs © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

Le futur projet de révision constitutionnelle présenté ce vendredi en conseil des ministres, promet de provoquer de vives réactions. Ali Bongo et ses ministres ont décidé de reformer notamment le mode de de désignation des sénateurs. Jusque-là élus au suffrage universel indirect, l’exécutif gabonais prévoit d’octroyer au président de la République le pouvoir d’en nommer aussi une partie.

Lire aussi >>> Révision constitutionnelle : le pouvoir gabonais prépare déjà l’après Ali Bongo !

« Pour ce qui concerne le Parlement, l’article 35 nouveau définit les deux modes de désignation des Sénateurs élus, pour une partie, au suffrage universel indirect, et pour l’autre partie, nommés par le Président de la République », indique le communiqué final ayant sanctionné ledit conseil des ministres du 18 décembre.

Rappelons que le président de la République nomme déjà les principaux responsables d’instructions censées être indépendantes tels que les présidents de la Cour constitutionnelle, de la Cour des comptes etc. Lui permettant ainsi d’asseoir son influence. L’immixtion dans le parlement est une véritable nouveauté.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève