Après plusieurs défections

Libération du Gabon : Jean Ping promet d’aller jusqu’au bout malgré les défections

Libération du Gabon : Jean Ping promet d’aller jusqu’au bout malgré les défections
Libération du Gabon : Jean Ping promet d’aller jusqu’au bout malgré les défections © 2021 D.R./Info241

Jean Ping a enfin réagit vendredi soir sur la vague de débauchage de ses soutiens pour le camp d’Ali Bongo. Le dernier en date étant la sortie mercredi de la Coalition pour la nouvelle république (CNR, opposition radicale) de l’ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong. Jean Ping a réitéré son engagement à parvenir à la « libération du Gabon » de la famille Bongo qui dirige le pays de mains de fer de père en fils depuis l’indépendance obtenue de la France en 1960.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Jean Eyeghe Ndong claque la porte de la CNR pour se rapprocher d’Ali Bongo et servir l’Etat

La sortie de Jean Eyeghe Ndong de la CNR n’a pas laissé de marbre Jean Ping contrairement à d’autres soutiens de sa cause. Vendredi soir, c’est sur Facebook que celui qui continue de réclamer sa victoire volée à la présidentielle d’août 2016, a tenu à battre en brèche les allégations faites autour du débauchage de l’ancien soutien du poids de la CNR. L’une d’entre elle arguant que ce départ aurait eu la bénédiction de Jean Ping.

Jean Ping et Jean Eyeghe Ndong à sortie d’une réunion de la CNR à Libreville

« Depuis la sortie de la CNR de Monsieur Jean EYEGHE NDONG, le mercredi 11 août 2021, des allégations persistantes, par réseaux sociaux interposés, tendent à faire croire que la démarche initiée par ce dernier, l’aurait été avec mon assentiment », a-t-il démenti hier soir pour couper court aux allégations sur les dessous de ce départ qui continue de fragiliser un peu plus son camp. Jean Ping en profite pour rappeler son engagement à « aller jusqu’au bout ».

Le message de Jean Ping

« Le combat pour la libération du Gabon que j’ai engagé avec la majorité des Gabonais au péril de nos vies, se poursuit et se poursuivra jusqu’à la victoire. J’irai donc jusqu’au bout », a affirmé celui qui se considère toujours comme le véritable vainqueur de la présidentielle de 2016. C’est justement en cette qualité de « président élu » qui prendra la parole pour le 61e anniversaire d’indépendance du pays la semaine prochaine.

« Je m’adresserai à la nation dans les tout prochains jours et je répondrai aux interrogations légitimes des Gabonais qui doutent et se sentent déroutés », a conclu le patron de la CNR. Cette coalition frontalement opposée au régime au pouvoir dont les membres s’effritent et rejoignent les uns après l’autre le camp du pouvoir qu’il combattait jusque-là bec et ongle.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article