Vie des communes

Le budget 2022 de la capitale économique du Gabon arrêté à 11,21 milliards

Le budget 2022 de la capitale économique du Gabon arrêté à 11,21 milliards
Le budget 2022 de la capitale économique du Gabon arrêté à 11,21 milliards © 2022 D.R./Info241

Les conseillers municipaux de la commune de Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, ont voté ce vendredi à l’unanimité en session extraordinaire, le budget dudit conseil qui s’élève en recettes et en dépenses à la somme de 11 216 157 944 FCFA contre 10 976 978 993 FCFA en 2021.

Info241 sur Whatsapp

Conformément à l’article 62 de la loi organique nº01/2015 du 15 juin 2015, relative à la décentralisation, il s’est tenu à la salle Pierre-Louis Agondjo Okawé de la capitale économique, sise dans le premier arrondissement, la session extraordinaire du conseil municipal de Port-Gentil. Les travaux de ladite session extraordinaire étaient présidés par Gabriel Tchango, président du conseil municipal de la commune de Port-Gentil en présence de Caroline Eugénie Kamara, préfet du département de Bendjé en remplacement du gouverneur de l’Ogooué-Maritime empêché.

Une vue des travaux d’hier

En prélude à ces assises, il a été procédé à la demande du président du bureau du conseil, à la vérification du quorum des 2/3 des membres par l’appel nominatif à l’issue duquel les résultats ci-dessous ont été enregistrés :
- présents · 58
- mandats de représentation : 13
- absent : 0

Le quorum étant atteint, la session a valablement pu se tenir dans le strict respect des mesures barrières. Après les civilités d’usages, l’édile de la commune de Port-Gentil a décliné à l’assemblée, les tenants et les aboutissants de cette rencontre, tout en soulignant l’impérieuse nécessité de réunir les conseillers municipaux, afin qu’ils donnent leur avis par un vote inscrit aux affaires à l’ordre du jour de cette session extraordinaire.

Cette première session de l’année était consacrée au vote du budget primitif exercice 2022. Ce budget primitif a été examiné en profondeur après des débats constructifs, lors des travaux en commissions. Ainsi, celui-ci a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 11 216 157 944 FCFA. Il est largement en hausse de 2.18% comparativement à l’exercice 2021 qui plafonnait à 10 976 978 993 FCFA. soit une différence de 239 178 951 FCFA. Il a été voté à l’unanimité par les soixante onze conseillers présents.

« Il faut dire que ce travail a été fait avec une sérénité extraordinaire et on note une augmentation de 2,18%. On peut dire que l’exercice passé a affecté nos économies suite à la pandémie. Mais aujourd’hui, le budget a une marge de progression. Donc, nous ne pouvons que nous en réjouir », a déclaré à la presse Gabriel Tchango au cours d’une interview lors de la session extraordinaire.

Il faut dire que l’année dernière fût difficile dans tous les secteurs d’activités. Et même dans l’exécution du budget communal. La conséquence directe fût, le ralentissement des activités dans les domaines tels que l’investissement et le fonctionnement de l’institution décentralisée. Toutefois, ce budget devrait vraisemblablement marquer l’engagement de la municipalité à répondre efficacement aux sollicitations quotidiennes des populations. Et pourquoi pas, lancer la dernière phase des travaux en cours exécution.

Cependant, la majorité des conseillers a tenu à féliciter le maire Gabriel Tchango, pour tous les efforts qu’il ne cesse de déployer depuis qu’il est à la tête du conseil municipal de Port-Gentil. « Depuis que nous sommes là, nous avions essayé de mettre un certain nombre de chantiers en marche et qui sont entrain d’être achevés. Ce qui est intéressant, c’est que ces travaux avant 2023, seront complètement achevés. C’est l’intérêt qu’on se donne pour Port-Gentil », promet l’édile de Port-Gentil.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article